[Chef-d’œuvre] « Venise : San Giorgio Maggiore » par Turner

En 1819-1820, Turner effectue un "Grand Tour" qui marquera durablement sa manière de traiter la lumière et la couleur.

[Chef-d’œuvre] « Saint Jérôme » de Léonard de Vinci

Vêtu de son seul manteau, saint Jérôme laisse voir son corps dénudé qu’il meurtrit avec une pierre...

[Chef-d’œuvre] « Saint Jean Baptiste » de Léonard de Vinci

Vincent Delieuvin, conservateur en chef du Patrimoine au Musée du Louvre, présente ce tableau qui est l'un des trois chefs-d’œuvre de la maturité de Léonard de Vinci.

[Chef-d’œuvre] « Pietà » de Greco

Guillaume Kientz, commissaire de l'exposition "Greco", présente une "Pietà" de Greco, prêt exceptionnel d'une collection particulière pour l'exposition du Grand Palais.

[Chef-d’œuvre] « La Vierge Marie » de Greco

Ce tableau est l’une des rares œuvres originales de Greco présentes dans les collections d'un musée français, ici celui de Strasbourg.

[Chef-d’œuvre] « Le Souper à Emmaüs » de Caravage

Marquant une étape fondamentale dans l’évolution du style de Caravage, ce tableau montre des personnages de plus en plus isolés et entourés de ténèbres.

[Chef-d’œuvre] « Madeleine pénitente » de Caravage

Le musée Jacquemart-André présente deux versions de "Madeleine pénitente" dont l’une a été découverte en 2015 et exposée une seule fois auparavant, à Tokyo, en 2016.

[Chef-d’œuvre] « Ecce Homo » de Caravage

Pierre Curie présente ce chef-d’œuvre et partage sa conviction quand à l’attribution du tableau à Caravage.

[Chef-d’œuvre] « Saint Jérôme » de Caravage

Pierre Curie, conservateur du musée Jacquemart-André, présente ce chef-d’œuvre prêté par la Galleria Borghese de Rome.

[Chef-d’œuvre] « Le Jeune Saint Jean-Baptiste au bélier » de Caravage

Le saint est représenté jeune et souriant, dans la même pose que l’un des nus peints par Michel-Ange dans la chapelle Sixtine.

[Chef-d’œuvre] « Joueur de Luth » de Caravage

Le jeune homme, avec son regard langoureux et sa chemise entrouverte, joue du luth et entonne un chant amoureux.

[Chef-d’œuvre] « Judith décapitant Holopherne » de Caravage

Reprenant un sujet biblique, Caravage met en scène un drame observé de près, en gros plan.

[Chef-d’œuvre] Camille Corot, musée des Beaux-Arts d’Arras

Toujours à la recherche de paysages, Camille Corot arpenta les régions de France et séjourna régulièrement à Arras et Douai.

[Chef-d’œuvre] Laurent de la Hyre, musée des Beaux-Arts d’Arras

Dans un paysage de ruines antiques, des mères éplorées découvrent les cadavres de leurs enfants.

NOUVEAUX ARTICLES

INSTAGRAM