[Chef-d’œuvre] « Mars et Vénus » de Nicolas Poussin

801

« Mars et Vénus » (vers 1625)
Nicolas Poussin (1594-1665)
Musée du Louvre

Mickaël Szanto, maître de conférences à Sorbonne Université, commente ce tableau conservé au Musée du Louvre.

« Mars et Vénus » (vers 1625) par Nicolas Poussin (1594-1665) – Musée du Louvre

Comme le souligne Nicolas Milovanovic dans le catalogue de l’exposition, cette œuvre est difficile à apprécier en raison de son état de conservation médiocre. En effet, la couche picturale est usée sur toute la surface et s’est effondrée sur une toile au tissage grossier, ce qui lui donne aujourd’hui un aspect assez déplaisant.

La vivacité de la touche du maître n’étant plus visible, le tableau a été dénigré et les spécialistes de Poussin – notamment Anthony Blunt et Pierre Rosenberg – ont douté de son authenticité.

Pourtant, en 2012, Pierre Rosenberg revint sur son sentiment initial et suggéra que le tableau pourrait être de la main du maître. Selon les commissaires de l’exposition lyonnaise « Poussin et l’amour », la restauration menée en 2014-2015 a pleinement confirmé cette intuition. En effet, le retrait de l’ancienne toile de rentoilage a révélé une inscription au revers de la toile originale : « PVSSIN. FIN. ROMA / 1632 ».

Quelques détails révèlent la main du maître : les doigts caressants de Mars et les motifs très maîtrisés de son casque, les fleurettes sur le front de Vénus ou encore les plis sur la cuisse dodue du putto renversé sur le dos.

Le caractère vaudevillesque de la composition est très inhabituel chez Poussin. En effet, Vénus fait le geste des cornes, se moquant ainsi de son amant en suggérant qu’il est lui-même cocu. D’ailleurs, à l’arrière-plan, un jeune homme reçoit une lettre de la déesse, portée par un Amour : il s’agit sans doute d’Adonis, un autre amant de Vénus.

Le tableau montre donc un trio d’amoureux, les deux amants étant dupés par leur amante. Le sujet est léger, loin de l’esprit de sérieux d’un peintre philosophe.

Source pour le texte : catalogue de l’exposition

Cette vidéo est extraite de la visite privée de l’exposition « Poussin et l’amour », présentée du 26 novembre 2022 au 5 mars 2023 au musée des Beaux-Arts de Lyon.

COMMENTEZ CET ARTICLE