[Entretien] Paul Cheney pour « Cul-de-sac, une plantation à Saint-Domingue au XVIIIe siècle »

246

« Cul-de-sac, une plantation à Saint-Domingue au XVIIIe siècle » de Paul Cheney (Éditions Fayard) est sélectionné pour le jury final de l’édition 2023 du Prix Château de Versailles du livre d’Histoire.

Au XVIIIe siècle, la plaine du Cul-de-Sac à Saint-Domingue, aujourd’hui Haïti, est divisée en une multitude de plantations sucrières, dont l’une se trouve entre les mains de nobles bretons, les Ferron de la Ferronnays.
En suivant l’ascension et la chute de cette famille de planteurs, Paul Cheney redonne vie à cette aristocratie française œuvrant à sa fortune par-delà les mers, à ses associés jouant de leurs relations et connaissance des lieux, aux esclaves africains sur le travail desquels repose l’ensemble de l’édifice.

Paul Cheney a accepté de répondre aux questions du Scribe.

« Les planteurs de Saint-Domingue ont souvent été des hommes d’affaires avisés qui comprenaient qu’il était nécessaire, pour faire du profit, de trouver un moyen de gérer l’impact de la mortalité de la main-d’œuvre esclave et les effets des guerres, des crises économiques, des révoltes et de la rareté des ressources que faisait naître de façon récurrente le complexe de la plantation. […] Diminuer les cruautés inutiles infligées aux esclaves et améliorer leur alimentation et leur santé permettraient, espéraient-ils, de minimiser les dépenses nécessaires pour compenser les décès prématurés, d’augmenter l’efficacité productive de la plantation et de réduire les risques de révolte et d’évasion. » – Extrait du livre de Paul Cheney

« À Haiti, le passé abordé dans ce livre semble parfois encore présent et même menaçant, avec une intensité qui est difficile à exprimer : ce sont des sentiments qui ont leur légitimité. En France, ce passé est très loin d’avoir cette force. C’est une nation qui a hérité collectivement, génération après génération, d’une grande richesse, d’un grand prestige et d’une grande puissance […] La France a le luxe de se souvenir ou d’oublier à volonté. » – Extrait du livre de Paul Cheney

5 ouvrages finalistes pour l’édition 2023 du Prix

Le Prix Château de Versailles du livre d’histoire récompense l’auteur d’un ouvrage historique dont le sujet principal s’inscrit dans le cadre chronologique des XVIle et/ou XVIlle siècle(s), ou plus largement si celui-ci concerne l’histoire du château, du musée et du domaine national de Versailles.
L’auteur de ce Blog est membre du jury final de ce prestigieux Prix.

En savoir +

Sur le livre : en consultant le site Internet de l’éditeur.
Sur le Prix du livre d’histoire : en consultant le site Internet du château de Versailles.

Le nom du lauréat sera dévoilé début juin.

COMMENTEZ CET ARTICLE