Le musée de Cluny a rouvert ses portes en mai 2018

Après 135 jours de fermeture – à Cluny, on parle d’une simple « éclipse » – le musée national du Moyen Âge a rouvert partiellement ses portes et devient accessible depuis le boulevard Saint-Michel grâce à un bâtiment d’accueil flambant neuf.

Béatrice de Chancel-Bardelot, conservateur général au musée de Cluny, nous fait découvrir les chefs-d’œuvre du musée et l’exposition consacrée aux « Magiques licornes ».

Le nouveau bâtiment d’accueil, conçu par l’architecte Bernard Desmoulin, s’ajoute à ceux déjà présents sur le site du musée, depuis les thermes antiques, l’hôtel médiéval jusqu’aux ajouts du XIXe siècle.

Pour la réouverture du musée, les thermes gallo-romains ont été restaurés.

Une salle d’exposition permet de présenter une sélection de 70 œuvres du musée, auxquelles s’ajoutent quelques nouvelles acquisitions, notamment « La Vierge à l’Enfant » (vers 1495) par Jean Hey, le maître de Moulins.

Magiques licornes

Une petite exposition temporaire est dédiée aux « Magiques licornes », symboles de chasteté et d’innocence, créatures dont la corne était réputée détecter les poisons et purifier les liquides.

Détail de la « Scène de l’histoire de saint Étienne » – Tapisserie tissée par Guillaume de Rasse vers 1500 d’après un modèle par Gauthier de Campes – Musée de Cluny

La licorne, telle que nous la connaissons, est une création du Moyen Âge occidental. Elle a toutefois été décrite dès l’Antiquié dans des écrits de Ctésias, Mégasthénès, Aristote et Pline l’Ancien. Scientifiques ou voyageurs évoquent des créatures à une seule corne, vivant dans des pays lointains. La licorne est aussi présente dans la Bible qui cite un animal cornu et menaçant.

« Le livre du saint voyage vers Jérusalem* de Bernhard von Breydenbach et Erhard Reuwich (1504) – Bibliothèque nationale de France

« Dits moraux pour faire tapisserie* par Henri Baude, vers 1490-1515 (?) – Bibliothèque nationale de France

La Dame à la licorne, trésor du musée de Cluny

L’exposition « Magiques licornes » se conclut avec les six tapisseries de « La Dame à la licorne », tissées vers 1500, au tournant du Moyen Âge et de la Renaissance. Elles témoignent de l’importance de cette étrange créature à l’époque médiévale.

Exposition « Magiques licornes »
14 juillet 2018 – 25 février 2019
Musée de Cluny

Aquamanile en forme de licorne – Nuremberg, vers 1400 – Musée de Cluny

Musée de Cluny
Musée national du Moyen Âge
28 rue Du Sommerard
75005 Paris

Ouvert tous les jours sauf le mardi de 9h15 à 17h45
Fermeture le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai

Annonciation – Normandie, vers 1490

En savoir +

Consultez le site Internet du musée de Cluny

Un commentaire

  1. J’avoue n’être jamais entrée dans ce musée ! Important donc de le faire découvrir…Je vais attendre l’ouverture de la prochaine expo sur les sculptures du gothique pour y faire un tour de visu car en attendant vos vidéos sont là. Merci bp.

Commentez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.