Livre de Roger (Tabula Rogeriana) par Al-Idrîsî
Reconstitution réalisée au 19e siècle
Bibliothèque Nationale de France (Paris)

Abu Abdallah Muhammad Ibn Muhammad Ibn Abdallah Ibn Idriss al-Qurtubi al-Hassani est un grand géographe, cartographe, égyptologue et voyageur musulman. Il serait né Ceuta (*) en 1100 ou, selon une hypothèse plus récente, en Sicile. Il est l’inventeur de la première carte du monde, réalisée à la demande du roi chrétien Roger II de Sicile (1105-1154).

Al-Idrîsî mit au point une méthode rigoureuse : il interroge en premier lieu les livres de la géographie arabe, puis il vérifie l’information auprès des savants et des voyageurs expérimentés. Enfin,  il dépêche des émissaires pour confirmer les dires de ces témoins.


La carte d’Al-Idrîsî est difficile à lire car elle est orientée du sud au nord, conformément à la tradition cartographique arabe. Il faut donc retourner le document pour retrouver le sens usuel Nord-Sud (voir la photo ci-dessous sur laquelle la carte est à l’envers).

Le monde habitable alors connu comprend l’Europe, l’Asie et une partie de l’Afrique. Un océan unique encercle l’ensemble des terres et l’océan Indien semble être une mer fermée. La péninsule Arabique est située au centre de la carte. On reconnaît assez facilement les pays du pourtour de la Méditerranée. À l’extrémité du monde connu se situent la Chine et des îles, peut-être le Japon.

Al-Idrîsî fut aussi chargé de la rédaction d’un commentaire de cette carte.
Connu sous le titre de « Livre de Roger », son titre original est « Livre de divertissement pour celui qui désire parcourir le monde » (Kitāb nuzhat al-mushtaq fi ikhtirāq al-āfāq). Dans cet ouvrage, Al-Idrîsî décrit la géographie physique d’un monde divisé en dix sections, ainsi que les villes et les particularités des habitants : physionomie, religion, coutumes, langues…

Aujourd’hui disparue, l’existence même de la carte est sujette à caution. Celle qui est ici représentée est une reconstitution réalisée vers 1840. Conservée à la Bibliothèque nationale de France, vous pouvez la voir dans le cadre de l’exposition « Aventuriers des mers ».

(*) Ceuta est aujourd’hui une ville espagnole située sur la côte nord de l’Afrique, frontalière du Maroc.

Source :
« Naviguer pour explorer le monde » – Journal de l’exposition disponible en ligne

Exposition « Aventuriers des mers »
15 novembre 2016 – 26 février à l’Institut du Monde Arabe (Paris)
7 juin – 9 octobre 2017 au Mucem (Marseille)

Visitez l’exposition avec la commissaire

Visite avec Agnès Carayon, commissaire de l’exposition à l’Institut du Monde Arabe

En savoir +

Sur l’exposition en consultant le site Internet du Mucem
Sur « Livre de Roger » d’ Al-Idrîsî en lisant l’article de la Bnf

Commentez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.