[Visite privée] Raphaël à Chantilly

1

Exposition « Raphaël à Chantilly. Le maître et ses élèves »
Cabinet d’arts graphiques et Galerie de Psyché
Château de Chantilly

À l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Raphaël (1483-1520), le musée Condé du domaine de Chantilly a souhaité rendre hommage à ce grand maître de la Renaissance.

Ouverte le 7 mars 2020, l’exposition a très vite fermé ses portes en application des directives gouvernementales de la crise Coronavirus. Pour sa réouverture, espérée prochainement, l’exposition sera prolongée pendant l’été 2020.
Ce reportage a été réalisé la veille du jour d’ouverture au public. Je suis donc très heureux de pouvoir vous dévoiler ces images, en hommage à Raphaël et au travail des équipes du domaine de Chantilly.

Mathieu Deldicque, conservateur du patrimoine au musée Condé, nous fait découvrir les tableaux de Raphaël, ainsi que plusieurs dessins du maître et de ses disciples ; chefs-d’œuvre qui n’avaient plus été montrés au public depuis les années 90.

Ancien élève de l’École nationale des chartes et docteur en histoire de l’art, Mathieu Deldicque a été commissaire des expositions « Le Grand Condé. Le rival du Roi-Soleil ? » en 2016, « Bellini, Michel-Ange, le Parmesan. L’épanouissement du dessin à la Renaissance » en 2017, « Eugène Lami. Peintre et décorateur de la famille d’Orléans » avec Nicole Garnier-Pelle et « La Joconde nue : le mystère enfin dévoilé » en 2019.

Renommé pour la qualité de son fonds de dessins, le musée Condé conserve également trois tableaux autographes de Raphaël : « Les Trois Grâces », « La Madone de la maison d’Orléans » et « La Madone de Lorette ».

« La Madone de Lorette » de Raffaello Sanzio, dit Raphaël (1483-1520) – Musée Condé (Chantilly)

« La Madone de la maison d’Orléans » de Raffaello Sanzio, dit Raphaël (1483-1520) – Musée Condé (Chantilly)

« Les Trois Grâces » de Raffaello Sanzio, dit Raphaël (1483-1520) – Musée Condé (Chantilly)

Dans l’exposition, les nombreux dessins réunis par le duc d’Aumale, associés aux prêts prestigieux du Palais de Beaux-Arts de Lille,  permettent de couvrir toute la carrière de Raphaël.

« Jeune moine vu de face, à mi-corps, la tête légèrement inclinée, lisant un livre » par Raphaël – Musée Condé (Chantilly)

« Buste d’homme » par Le Pérugin (vers 1445-1523) – Musée Condé (Chantilly)

« Deux enfants debout, un enfant assis » par Bernardino Pintiricchio (1454-1513) – Musée Condé

En partant de ses premières esquisses influencées par Pérugin et Pinturicchio, l’exposition s’arrête sur les compositions religieuses de sa période florentine et sur les chefs-d’œuvre liés aux grands décors romains, pour aboutir à la riche production de ses disciples.

« Étude pour la Dispute du Saint Sacrement : vingt clercs et ecclésiastiques discutant » par Raphaël – Musée Condé

« Madone d’humilité, couronnée par deux anges volant et entourée par six autres anges » par Raphaël – Musée Condé

Détail de « Homme à demi drapé, de trois-quarts vers la droite, portant un fardeau » par Raphaël – Musée Condé

« Tête d’homme de trois quarts, inclinée vers la droite » par Raphaël – Musée Condé

« L’Amour réveillant Psyché » par Giulio Pippi, dit Giulio Romano (1492 ou 1499-1546) – Musée Condé

« Persée nouant ses sandales ailées en présence d’Athéna et d’Hermès, qui lui remet un sabre pour décapiter la Gorgone » par Giulio Romano (1529-1530) – Musée Condé

En savoir +

Consultez la page dédiée à l’exposition sur le site Internet du Domaine de Chantilly

La presse en parle
Article du journal « La Croix » sur l’exposition « Raphaël à Chantilly » faisant référence au mon Blog. Cliquez sur l’image ci-dessous.

Exposition « Raphaël à Chantilly. Le maître et ses élèves »
Cabinet d’arts graphiques et Galerie de Psyché
Château de Chantilly

Pendant la période de confinement, retrouvez le château de Chantilly sur Internet.

Suivez l’actualité du domaine de Chantilly sur Twitter : @chantillydomain

« La Vierge assise avec l’Enfant et le petit saint Jean, dans un paysage » par Raphaël – Musée Condé

Un commentaire

  1. Quel privilège ! Quel plaisir ! Remerciements très sincères. Non seulement, le sujet est magnifique, mais le souci de ce conservateur d’être simple tout en étant complet, d’être précis tout en attractif fait que cette visite est précieuse. Merci a tous deux et peut- être à d’autres aussi pour la qualité de cette présentation.

COMMENTEZ CET ARTICLE