Exposition « La Forêt Magique »
13 mai – 19 septembre 2022
Palais des Beaux-Arts de Lille

Au fil des siècles, les arbres et les forêts ont été tour à tour vénérés et craints, protégés et détestés, considérés comme une ressource qu’on peut épuiser et depuis peu comme un écosystème complexe, à l’image de celui de toute la planète.
À partir d’une sélection resserrée d’œuvres, l’exposition propose une immersion envoûtante au cœur de l’imaginaire des forêts.

Suivez Bruno Girveau, directeur du Palais des Beaux-Arts de Lille, et Cédric Devigne, chargé de mission biodiversité à la direction nature en ville de Lille.

Dans l’Atrium du Palais des Beaux-Arts, sur le pourtour de la rotonde centrale, des textes et photographies présentent le projet du botaniste Francis Hallé, auteur d’un manifeste visant à reconstituer une forêt primaire en Europe de l’Ouest.

« Une forêt primaire, à la différence d’une forêt secondaire, est une forêt qui n’a été ni défrichée, ni exploitée, ni modifiée de façon quelconque par l’homme. Captation du CO2, régulation du climat, réserve de biodiversité, reconstitution des ressources hydriques… ses bénéfices sont inestimables. » – Francis Hallé

Modèle-colonne – Première moitié du premier millénaire avant J.-C. – Musée du Louvre
Détail de « Paysage au torrent avec des daims attaqués par des loups » (vers 1830-1834) par Lancelot-Théodore Turpin de Crissé (1782-1859) – Musée du Louvre
Au centre : « Intérieur de forêt » par Romolo Panfi (1632-1690) – Musée des Beaux-Arts de Valenciennes
« Paysage rocheux avec Saint-Jérôme dans sa grotte » (vers 1595) par Jan Brueghel de velours (1568-1625) – Palais des Beaux-Arts de Lille
À droite : « Ténèbres » (1933) par Auguste Morisot – Musée Paul-Dini (Villefranche-sur-Saône)

« La forêt est barbare. » – Victor Hugo dans « Quatrevingt-treize »

Détail de « Ombres » par Auguste Morisot – Musée Paul-Dini (Villefranche-sur-Saône)

Commissariat de l’exposition

Bruno Girveau, Directeur du Palais des Beaux-Arts de Lille et du musée de l’Hospice Comtesse
Régis Cotentin, responsable de l’art contemporain au Palais des Beaux-Arts de Lille

En savoir +

Consultez la page spéciale sur le site Internet du Palais des Beaux-Arts de Lille.

« Arbre de Buddha Sakyamuni » (1878) par Félix Elie Regamey (1844-1907) – Musée Guimet (Paris)

Exposition « La Forêt Magique »
13 mai – 19 septembre 2022
Palais des Beaux-Arts de Lille
Place de la République
59000 Lille

Détail de « Iris » (1886) par John Atkinson Grimshaw (1836-1893) – Leeds Museums and Galleries

1 COMMENTAIRE

  1. Excellente présentation, vidéo, textes et tableaux, qui donne réellement envie de visiter le PBA de Lille.
    Juste une petite remarque sur le plan de l’e riture, j’aurai écrit « chargée » au féminin ainsi que « resserrée ». Cela n’est que mon point de vue et non une critique. Un petit détail sur l’ensemble qui ne « gâche » en rien la pertinence de l’exposition bien entendu. Bravo !

COMMENTEZ CET ARTICLE