[Visite privée] Exposition « Des cheveux et des poils » au musée des Arts décoratifs

1329

Exposition « Des cheveux et des poils »
5 avril – 17 septembre 2023
Musée des Arts décoratifs (Paris)

À travers plus de 600 œuvres du XVe siècle à nos jours et en cinq thématiques, l’exposition interroge ce qui fait du poil un attribut de l’animal et de la sauvagerie et explique pourquoi l’homme et la femme ont constamment cherché à dompter le poil.
Après « La mécanique des dessous » (2013), « Tenue correcte exigée ! » (2017) et « Marche et démarche » (2019), l’exposition « Des cheveux et des poils » montre comment la coiffure et l’agencement des poils humains participent depuis des siècles à la construction des apparences.

Pour cette visite de l’exposition, vous êtes accompagnés par Denis Bruna, conservateur en chef au département Mode et Textile, collections antérieures à 1800, au musée des Arts décoratifs.

« Saint Paul » – Copie du XIXe siède d’après Georges de la Tour (1593-1652) – Musée Toulouse-Lautrec (Albi)

« L’idée apparaissait même comme un défi : faire une exposition de mode – et un livre qui l’accompagne et la prolonge – sans pour autant présenter de vêtements et montrer que le corps lui-même, notamment par les cheveux et les poils qu’il produit, participe pleinement à la construction d’une apparence, d’une silhouette, d’une identité. » – Denis Bruna

Marie-Joséphine-Louise de Savoie, comtesse de Provence (1770-1800) – Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

La première partie de l’exposition s’ouvre sur l’étude de l’évolution de la coiffure féminine, véritable indicateur social et marqueur d’identité. Au Moyen Âge, obéissant au commandement de saint Paul, le port du voile s’impose aux femmes jusqu’au XVe siècle.

« Portrait de Marguerite d’York(1116-1503) » (vers 1168) attribué à Jean Beugier dit aussi Le Maître des Portraits princiers – Musée du Louvre
Tête d’une vierge folle (vers 1230) – Musée du Louvre

Peu à peu, les femmes abandonnent le voile au profit de coiffures extravagantes sans cesse renouvelées.

Exposition « Des cheveux et des poils » – Musée des Arts décoratifs
« Portrait de Madame Achille Flaubert » (1839) par Joseph-Désiré Court (1797-1865) – Musée des Beaux-Arts de Rouen
À gauche : « La Réverie. Tête tournée à gauche (1903) par Jacques Etienne-Fleury Concaret (1876-1941) – Beaux-Arts de Paris
« Portrait de Jeanne Begouen, née Mahieu » (vers 1775) par Alexandre Roslin (1718-1793) – Maison de l’Armateur (Le Havre)

Du côté des hommes, après les visages glabres du Moyen Âge, un tournant s’opère vers 1520 avec l’apparition de la barbe symbole de courage et de force.

« Portrait d’un jeune homme de la famille Chigi » par Jacob Ferdinand Voet (1639-1689) – Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle (Alençon)

Au début du XVIe siècle, les trois grands monarques d’Occident – François Ier, Henry VIII et Charles Quint – portent la barbe dès lors associée à l’esprit viril et guerrier.

Dès les années 1630 jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, le visage imberbe et la perruque font l’homme de cour.

« Portrait d’un homme » (vers 1670-1680) par Jacob Ferdinand Voet (1639-1689) – Collection Jean-Louis Remilleux
« Portrait de Jean Rigaud » (1899) par Paul François Quinsac (1858-1929) – Musée des Beaux-Arts de Bordeaux
Statuette géant ou Poséidon Jameson (3° quart du Il° siècle av. J. C.) – Musée du Louvre
« Fernand Forgues, capitaine de l’Aviron bayonnais » (1912) par Eugène Pascau – Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne
Statuette Aphrodite anadyomène (première moitié du Ier siècle ap. J.-C.) – Musée du Louvre
Scène d’épilation (entre 190 et 480 av. J. C.) attribuée à Apollodoros – Parco archeologico di Cerveteri e Tarquinia

Se coiffer est un acte intime, une dame bien née ne pouvait se montrer en public les cheveux défaits. Un tableau de Franz-Xaver Winterhalter, daté de 1864, représentant l’impératrice Sissi en robe de chambre et les cheveux dénoués, était strictement réservé au cabinet privé de François-Joseph.

« L’impératrice Elisabeth d’Autriche, dite Sissi, aux cheveux défaits » (1933) par Eberhard Riegele (1889-1960) d’après Franz Xaver Winterhalter (1805-1873) – Fürst Thurn und Taxis (Ratisbonne)

Louis XIV devenu chauve très jeune adopte la perruque dite de « cheveux vifs » qu’il impose à la cour.

« Portrait de Louis XIV, roi de France » (vers 1662) attribué à Charles Le Brun (1619-1690) – Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
« Vierge à l’Enfant », panneau central de retable (vers 1490) par le Maitre de Perea (actif de 1490 à 1510) – Musée des Arts décoratifs (Paris)
Exposition « Des cheveux et des poils » – Musée des Arts décoratifs
Buste de coiffeur (vers 1925-1930) – Collection particulière

L’exposition dévoile les différents métiers du poil : barbiers, barbiers-chirurgiens, étuvistes, perruquiers, coiffeurs de dames, etc., à travers des documents d’archives et une foule de petits objets : enseignes, outils, produits divers et les étonnantes machines à permanentes et les séchoirs des années 1920.

Coiffures pour Christian Dior Fourrures – Collections Haute couture 1977-1979 par Alexandre de Paris (1922-2008) – Musée des Arts décoratifs (Paris)

Toutes les photographies par @scribeaccroupi.

Exposition « Des cheveux et des poils » – Musée des Arts décoratifs

Porter les cheveux d’un autre, connu ou inconnu, revêt une dimension inquiétante, et cette superstition semble bien ancrée. Malgré ces appréhensions, quelques créateurs choisissent de transcender cette matière si familière en objet de mode.

Exposition « Des cheveux et des poils » – Musée des Arts décoratifs

Commissariat de l’exposition

Denis Bruna, Conservateur en chef – collections mode et textile antérieures à 1800 au musée des Arts décoratifs

Exposition « Des cheveux et des poils » – Musée des Arts décoratifs

En savoir +

Toutes les informations sur l’exposition à retrouver sur le site Internet du musée.

« Samson et Dalila » (1821) par Joseph Désiré Court (1797-1865) – Beaux-Arts de Paris

Exposition « Des cheveux et des poils »
5 avril – 17 septembre 2023
Musée des Arts décoratifs
107 Rue de Rivoli
75001 Paris

Exposition « Des cheveux et des poils » – Musée des Arts décoratifs

2 Commentaires

COMMENTEZ CET ARTICLE