Exposition « Céline, les manuscrits retrouvés »
6 mai – 16 juillet 2022
Galerie Gallimard (Paris)

Le 17 juin 1944, se sentant menacé à l’approche de la Libération pour ses prises de position violemment antisémites pendant l’Occupation, Céline quitte la France en compagnie de son épouse. Il laisse dans son appartement parisien plusieurs liasses de manuscrits, dont il déplorera après-guerre qu’elles lui ont été dérobées.
Récemment retrouvés, ces manuscrits mettent en lumière le projet littéraire qui anima l’écrivain après la parution de » Voyage au bout de la nuit » en 1932 : un grand triptyque, se rattachant à des périodes de sa vie pas ou peu développées dans son premier roman.

À l’occasion de la parution du premier romain inédit de l’écrivain, la Galerie Gallimard présente une exposition consacrée aux manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline.

Suivez Alban Cerisier, commissaire de cette exposition, pour une visite privée inédite.

Manuscrit de « La Volonté du roi Krogold » par Louis-Ferdinand Céline

Dans l’exposition, le manuscrit de « Guerre » est particulièrement mis en valeur, sans négliger toutefois ceux de « Londres », de « Casse-pipe » et de « La Volonté du roi Krogold ». Ce dernier est exposé avec ses fameuses pinces à linge.

Feuillet du manuscrit de « Guerre » par Louis-Ferdinand Céline
Masque mortuaire de Louis-Ferdinand Céline, 2 juillet 1961 – Collection François Gibault

Des documents issus des archives de l’écrivain apportent un éclairage sur les liens entre Louis Destouches et ses parents et sur sa convalescence de blessé de guerre à Hazebrouck et au Val-de-Grâce.

Lettre de Louis Destouches à ses parents, Hazebrouk (novembre 1914) – Collection Véronique Chovin
Fernand, Louis et Marguerite Destouches, vers 1905 – Archives Éditions Gallimard

La Galerie Gallimard propose six accrochages annuels d’œuvres et de documents en relation avec l’histoire ou l’actualité des Éditions Gallimard et des maisons qui y sont liées. Les expositions sont accessibles gratuitement.

En savoir +

Consultez la page spéciale sur le site Internet de la Galerie Gallimard.

Exposition « Céline, les manuscrits retrouvés »
6 mai – 16 juillet 2022
Galerie Gallimard
30-32 rue de l’université
75007 Paris

1 COMMENTAIRE

COMMENTEZ CET ARTICLE