Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
19 mai – 5 novembre 2017

Tout comme le visage de Méduse dans la mythologie grecque, le bijou attire et trouble celui qui le conçoit comme celui qui le porte. Bien qu’il ne soit pas nécessairement considéré comme une œuvre d’art, il est l’une des formes d’expression artistique les plus anciennes.

L’exposition réunit plus de 400 bijoux et confronte des pièces datant de la Préhistoire, de l’Antiquité et du Moyen-Age, avec des objets réalisés par de grands artistes du XXe siècle (Man Ray, Alexander Calder, Niki de Saint Phalle…) et des bijoutiers et joailliers contemporains (Cartier, Van Cleef & Arpels…).

Ce diaporama vous offre un aperçu de l’exposition du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

[notdevice][metaslider id=1854][/notdevice]
[device][metaslider id=1828][/device]

Fabrice Hergott, Directeur du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, à propos de l’exposition « Medusa : bijoux et tabous » :
En ouvrant la boîte à bijoux, le musée ouvre une boîte de Pandore d’où jaillissent codes et règles de comportement, symboles et rituels. Cette fascination pour l’intemporalité se présente alors comme le véritable sujet de l’exposition. Le bijou est un objet d’affranchissement du temps. Et dans sa relation au corps, il souligne en creux la nudité fondamentale de l’être humain. »
Paire de boucles d’oreilles en forme de croissant – Site d’Ur en Mésopotamie (vers 2.500 avant J.-C.)

Exposition « Medusa : bijoux et tabous »
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris

Zoom sur un chef-d’œuvre

Bracelet romain « d’accouchée »

Sources :
Page dédiée à l’exposition sur le site Internet du Musée d’Art moderne
Dossier de presse de l’exposition

COMMENTEZ CET ARTICLE