[Visite privée] « La Maison Changenet » au musée du Louvre

1

Actualité des collections de peintures du Louvre
« La Maison Changenet. Une famille de peintres entre Provence et Bourgogne vers 1500 »
7 juillet – 8 novembre 2021
Musée du Louvre – Aile Richelieu, salle 832

L’acquisition récente et la restauration d’une « Assomption » de Josse Lieferinxe offre l’occasion au musée du Louvre de mettre en valeur les ateliers de la mythique « École d’Avignon ».
Lieferinxe est le gendre d’un autre grand peintre, Jean Changenet, issu d’une dynastie d’artistes dijonnais, qui avait fondé à Avignon un puissant atelier peu après 1480. Or, Jean Changenet continue de réaliser d’importantes commandes destinées à sa ville d’origine.

À l’occasion de la parution de l’ouvrage « La Maison Changenet. Une famille de peintres entre Provence et Bourgogne vers 1500 » aux Éditions du musée du Louvre / In Fine éditions d’art, Sophie Caron et Elliot Adam nous présentent les résultats de leurs récentes recherches.

Cette vidéo a été réalisée en collaboration avec Nicolas Bousser.

« La Visitation » et « Adoration de l’Enfant » (vers 1497-1508) par l’atelier de Lieferinxe et Simondi ou par Lieferinxe seul – Musée du Louvre

Sophie Caron est ancienne élève de l’École normale supérieure et conservatrice du patrimoine ; elle est en charge des œuvres françaises, flamandes, germaniques et espagnoles du XVe siècle au département des Peintures du Louvre.
Elliot Adam est doctorant en histoire de l’art médiéval à Sorbonne Université, membre du Centre André Chastel, où il enseigne depuis 2016. Il y prépare une thèse de doctorat intitulée « De blanc et de noir. La grisaille dans les arts de la couleur en France à la fin du Moyen Âge (1430-1515) ».

« Les trois Prophètes » (1484 ?) par Jean Changenet (documenté à Avignon de 1484 à sa mort en 1494 ou 1495) – Musée du Louvre

Cette « Assomption », acquise grâce à la générosité des Amis du Louvre, vient enrichir la collection dite de « l’École d’Avignon ». Aujourd’hui restaurée, l’œuvre est présentée pour la première fois aux visiteurs.

Détail de « L’Assomption » (vers 1497-1508) par l’atelier de Lieferinxe et Simondi ou par Lieferinxe seul – Musée du Louvre

« L’Assomption » (vers 1497-1508) par l’atelier de Lieferinxe et Simondi ou par Lieferinxe seul – Musée du Louvre

Détail de « L’Assomption » (vers 1497-1508) par l’atelier de Lieferinxe et Simondi ou par Lieferinxe seul – Musée du Louvre

Dans l’ouvrage, les auteurs mènent l’enquête depuis l’atelier de Jean Changenet, le plus important peintre d’Avignon à la fin du XVe siècle, fondateur au début d’un atelier où se rencontrent des artistes venus d’Espagne, d’Italie et des anciens Pays-Bas.

Détail du « Calvaire du Parlement de Dijon » (vers 1505) par Josse Lieferinxe

« Calvaire du Parlement de Dijon » (vers 1505) par Josse Lieferinxe – Musée du Louvre

Détail du « Calvaire du Parlement de Dijon » (vers 1505) par Josse Lieferinxe

Détail du « Calvaire du Parlement de Dijon » (vers 1505) par Josse Lieferinxe

Après la mort de Jean Changenet en 1495, la boutique est entretenue par ses successeurs, tandis qu’à Marseille, un atelier, constitué autour de son gendre Josse Lieferinxe et de Bernardino Simondi, hérite des modèles élaborés par la « filiale » avignonnaise.

Détail de « L’Adoration de l’Enfant » (vers 1497-1508) par l’atelier de Lieferinxe et Simondi ou par Lieferinxe seul – Musée du Louvre

À Dijon, dans la maison-mère des Changenet, une importante production de manuscrits enluminés, de peintures murales et de verrières révèle l’existence de dialogues soutenus entre les différents ateliers de cette entreprise familiale.

Détail de « Saint Yves » (vers 1497-1508) par l’atelier de Lieferinxe et Simondi ou par Lieferinxe seul – Musée du Louvre

En savoir +

Consultez le site Internet du musée du Louvre en cliquant ici.

Détail du « Calvaire du Parlement de Dijon » (vers 1505) par Josse Lieferinxe

Actualité des collections de peintures du Louvre
« La Maison Changenet. Une famille de peintres entre Provence et Bourgogne vers 1500 »
7 juillet – 8 novembre 2021
Musée du Louvre – Aile Richelieu, salle 832

Un commentaire

COMMENTEZ CET ARTICLE