Alain Hugon est professeur d’histoire moderne à l’université de Caen Normandie.
Il vient de publier un ouvrage sur la première vague massive d’émigration de l’histoire de l’humanité au cours de laquelle plus d’un demi-million d’espagnols ont traversé l’Atlantique pour partir à la découverte d’un Nouveau Monde.

Publié en janvier 2019, « La Grande Migration. De l’Espagne à l’Amérique 1492-1700 » (éditions Vendémiaire) est l’un des cinq ouvrages sélectionnés pour le jury final du Prix château de Versailles du livre d’histoire qui sera décerné le 22 mai 2019.

Qui étaient ces émigrés et quelles étaient leurs motivations ? Tout le monde pouvait-il quitter librement l’Espagne pour les Amériques ? La monarchie espagnole a-t-elle pris des mesures pour limiter ces départs ?

Écoutez Alain Hugon raconter une histoire qui façonna la société d’arrivée tout autant qu’elle bouleversa celle de départ.

« Si, aujourd’hui, l’immigration est le premier mouvement de population visé par le contrôle migratoire, il n’en a pas été ainsi partout et de tout temps. Lors de la première vague de migration à l’échelle mondiale, le contrôle porta d’abord sur l’émigration. » – Alain Hugon dans « La Grande Migration » (page 7)

Alain Hugon est également l’auteur de « L’Espagne du XVIe au XVIIe siècle » (Armand Colin, nouvelle édition 2018), « Rivalités européennes et hégémonie mondiale, XVIe-XVIIe siècle » (Sedes, 2002) et « Philippe IV. Le siècle de Vélasquez » (Payot, 2014).

Pour la deuxième année, le château de Versailles va récompenser un auteur dans le cadre de son Prix du livre d’Histoire. Ce prix littéraire a pour objectif de soutenir et de mettre en lumière le dynamisme de la production éditoriale en matière de recherche historique. L’ouvrage primé doit s’inscrire dans le cadre chronologique des 17e et 18e siècles, sans que son sujet ne soit obligatoirement lié au château de Versailles.

Avez-vous envie de commenter cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.