Exposition « Florence et l’Islam. Art et collectionnisme des Médicis au Novecento »
Galerie des Offices et Musée du Bargello
22 juin – 23 septembre 2018

L’attrait et l’intérêt de Florence pour le monde islamique est ancien. En témoignent les carnets de marchands florentins qui, pendant leur pèlerinage en Terre Sainte en 1384, visitèrent aussi le Caire et Damas, frappés par la quantité et l’extraordinaire beauté des objets conservés.
La Galerie des Offices et le Musée du Bargello (Italie) proposent une exposition consacrée aux rapports de la Ville de Florence avec le monde islamique en une confrontation entre cette civilisation d’une grande richesse et le berceau de la Renaissance.
Découvrez le rôle majeur joué par le collectionneur lyonnais Louis Carrand qui légua les 3.300 objets d’Art de sa collection à la ville de Florence.

Suivez le Professeur Giovanni Curatola, éminent spécialiste des Arts de l’Islam et commissaire de l’exposition.

Si les relations entre Florence et le monde musulman remontent au Moyen Âge, elle se sont intensifiées sous le règne de la famille Médicis entre le XVème et le début du XVIIIème siècle. Florence a prospéré grâce à l’exportation de textiles (principalement de soie et de velours) vers le monde musulman. À son tour, elle importait des tapis, des épices et de la soie, de la céramique et des objets en métal.

L’exposition bénéficie de prêts exceptionnels de grandes institutions internationales. Le Musée du Louvre a notamment prêté le Vase Barberini, présenté dans la vidéo par Giovanni Curatola.

Exposition « Florence et l’Islam. Art et collectionnisme des Médicis au Novecento »
Galerie des Offices et Musée du Bargello
22 juin – 23 septembre 2018

Commentez cet article