Exposition « Rêve d’Orient »
27 novembre 2021 – 27 mars 2022
Château-Musée de Nemours

L’exposition est consacrée au courant artistique que l’on a appelé « l’orientalisme ». Elle présente une sélection de peintures, livres et arts graphiques reproduisant des scènes intimistes et des paysages d’Afrique du Nord, depuis la campagne d’Égypte jusqu’au début du XXe siècle.
Des prêts de musées français, de collections particulières et de galeristes permettent d’enrichir le propos.

Jérôme Fourmanoir, directeur du château-musée de Nemours, vous invite à ce beau voyage en Orient, accompagné par la voix envoûtante de Claudia Cardinale.

« L’oasis de Biskra » (1886) par Joseph-Félix Bouchor (1853-1937) – Château-Musée de Nemours

Cette exposition a lieu après une campagne de restaurations de plusieurs tableaux conservés au Château-Musée de Nemours. C’est le cas de deux toiles de grande taille : « Rebecca à la fontaine » d’Achille Varin et « L’Oasis de Biskra » de Joseph-Félix Bouchor.
Ces restaurations guident depuis plusieurs années l’orientation des expositions au Château-Musée.

« Rebecca à la fontaine » (1896) par Achille Varin (1863-1942) – Château-Musée de Nemours

Là, le soir venu, il fait s’accroupir ses chameaux près d’un puits où il peut voir les femmes qui viennent puiser de l’eau. Il prie Dieu pour qu’une femme lui donne à boire et abreuve ses chameaux et voit Rébecca, séduisante et vierge qui remplit sa cruche. » -Extrait de « La Genèse » (24,1 et suivants)

« L’Expédition d’Égypte sous les ordres de Bonaparte » (1828-1835) par Léon Cogniet (1794-1880) – Musée des Beaux-Arts d’Orléans

L’Orient est devenu une préoccupation générale.” – Victor Hugo, préface des « Orientales » (1829)

Fauteuil de style « Retour d’Égypte » (vers 1804) par François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841) – Collection particulière
« Étude pour le tableau « La Révolte du Caire le 21 octobre 1798 » (vers 1810) par Anne-Louis Girodet (1767-1824) – Collection particulière

C’est la campagne d’Égypte (1798-1801), puis la guerre d’indépendance grecque et l’expédition de Morée entre 1828 et 1832, qui voient la naissance de l’ « Orientalisme ». Ce genre pictural traduit la vision d’un Orient imaginaire et sensuel, au travers de la représentation de scènes pittoresques, de paysages arides, de costumes colorés et de femmes alanguies.

« Rue Bab El Gharbi à Laghouat » (vers 1859) par Eugène Fromentin (1820-1876) – Musée de la Chartreuse de Douai
Détail de « Rebecca à la fontaine » (1896) par Achille Varin (1863-1942) – Château-Musée de Nemours
(Ismaël » (1895) par Virginie Demont-Breton (1859-1935) – Musée de Boulogne-sur-Mer
« Souvenir de Tlemcen » (1894) par Georges Landelle (1860-1899) – Musée des Beaux-Arts de Dunkerque
« El-Kantara » (1908) par Alexis-Auguste Delahogue (1867-1950) – Musée d’art et d’histoire de Melun

Le destin, moi, il m’a emmenée ailleurs, mais je suis restée tunisienne dans l’âme. Quand je retourne au pays, ils me disent : « Toi, tu nous appartiens » et ils ont raison. L’Afrique ne m’a jamais quittée. D’ailleurs, elle ne quitte jamais celui qu’elle a accueilli. » – Claudia Cardinale

« Pourquoi naître esclave ? » (1875) par Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) – Musée des Beaux-Arts de Reims

Toutes les photographies par @scribeaccroupi.

(Le mendiant aveugle de l’oasis d’El-Bordj » (1890) par Paul Leroy (1860-1942) – Château-Musée de Nemours

En savoir +

Consultez le site Internet du château-musée de Nemours

« Une crue de l’oued M’Zi » par Étienne Dinet (1861-1929) – Galerie ARY JAN (Paris)
« Suleika, femme du Caire, sortant du bain » (1890) par Louis Édouard Fournier (1857-1917) – Musée municipal de Sens

Exposition « Rêve d’Orient »
27 novembre 2021 – 27 mars 2022
Château-Musée de Nemours
Rue Gautier Ier
77140 Nemours

« Chadoufs – Égypte » (1880) par Narcisse Berchère (1819-1891) – Musée intercommunal d’Étampes

COMMENTEZ CET ARTICLE