Exposition « Photographies en guerre »
6 avril – 24 juillet 2022
Musée de l’armée

Le musée de l’Armée présente pour la première fois une exposition consacrée non pas au conflit, mais à la représentation de celui-ci par la photographie. Du Siège de Rome (1849) à la guerre en Syrie, le parcours réunit plus de 300 photographies faisant le récit d’une construction médiatique de la guerre à travers l’image.
Depuis l’apparition de ce nouveau médium sur un champ de bataille au milieu du XIXe siècle, les rapports entre photographie et guerre sont complexes. L’exposition permet notamment d’aborder les questions liées à la véracité des images et à l’éthique du photographe.
Elle met en avant les collections photographiques du musée de l’Armée, riche de plus de 60 000 items, ainsi que sa politique d’acquisition auprès de photographes contemporains, tels que Philippe de Poulpiquet ou Édouard Elias.

Sylvie Le Ray-Burimi, conservatrice en chef du patrimoine, et Lucie Moriceau-Chastagner, responsable de la collection de photographies du musée de l’Armée, vous invitent à les suivre pour une visite privée exceptionnelle de plus de 40 minutes.

« Sébastopol. Le fort Nicolas pendant sa destruction » (1856) par Jean-Baptiste-Henri Durand-Brager (1814-1879) et Lassimone (actif entre 1855-1856) – Bibliothèque nationale de France
« Siège de Sébastopol. Vue de la baie et du village de Kamiesch depuis le fond du port » (‘1855) par Henri Durand-Brager (1814-1879) – Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Le véritable essor de la photographie de guerre se produit à la faveur de la guerre de Crimée (1853-1856). Les français Henri Durand-Brager (1814-1879) et Lassimonne travaillent à produire la documentation photographique nécessaire à la réalisation de panoramas peints.

« L’Illustration » n°3646 du 11 janvier 1913 reproduisant une photographie de Georg Woltz : « Le roi de Bulgarie, Ferdinand Ier (1861-1948), sur les ruines de la forteresse de Cavalla » (1912)

À partir des années 1840, la photographie devient une source pour l’illustration de la presse. Sa reproduction directe est toutefois techniquement impossible et c’est d’abord par l’intermédiaire de la gravure sur bois que les lecteurs ont accès à ces images de l’actualité.

Ensemble de portraits cartes de visites de combattants de la guerre franco-allemande de 1870-1871 et du siège de Paris – Musée de l’armée

À la fin du XIXe siècle, l’essor de l’industrie photographique permet une démocratisation de la pratique de la photographie en amateur qui renouvelle les représentations de la guerre. Les combattants sont alors de plus en plus nombreux à enregistrer leur expérience de la guerre à l’aide d’appareils photographiques au format de poche.

« Sabotage près de Gardanne » (1944) par Julia Pirotte (1908-2000) – Bibliothèque nationale de France
« Le drapeau rouge sur le Reichstag, Berlin » (2 mai 1945) par Evgueni Khaidei (1917-1997) – Collection Yan Morvan (Paris)

La Seconde Guerre mondiale est l’un des conflits les plus massivement documentés et représentés par la photographie. Elle a produit certaines des images les plus célèbres de la photographie, parmi lesquelles « Raising the Flag on Iwo Jima » et « Le Drapeau rouge sur le Reichstag ».

Photographies de la destruction de Strasbourg (1870) – Musée de l’armée

Commissariat de l’exposition

Mathilde Benoistel, chargée d’études documentaires, cheffe du département de l’inventaire, de la diffusion et de l’histoire des collections, musée de l’Armée
Sylvie Le Ray-Burimi, conservatrice en chef du patrimoine, cheffe du département beaux-arts et patrimoine, musée de l’Armée
Lucie Moriceau-Chastagner, chargée d’études documentaires, adjointe à la cheffe du département beaux-arts et patrimoine, responsable de la collection de photographies du musée de l’Armée
Anthony Petiteau, chef de l’unité conservation, documentation, recherche, musée départemental Albert-Kahn, ancien responsable de la collection de photographies du musée de l’Armée
Assistés de Chloé Boisson, Philomène Bonhomme, Marie Lamassa, Aline Muller, Aurélien Nicole

En savoir +

Consultez la page spéciale dédiée à l’exposition sur le site Internet du musée de l’armée

Exposition « Photographies en guerre »
6 avril – 24 juillet 2022
Musée de l’armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle
75007 Paris

1 COMMENTAIRE

COMMENTEZ CET ARTICLE