[Visite privée] Exposition « Napoléon aux 1001 visages » au château de Malmaison

0

Exposition « Napoléon aux 1001 visages »
5 mai – 6 septembre 2021
Musée national du château de Malmaison

À l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon, le château de Malmaison propose une exposition centrée autour des différentes représentations du visage de l’empereur. Près d’une centaine d’œuvres ponctuent les salles du parcours permanent du musée.
Quels sont les dénominateurs communs à toutes ces images immortalisant les traits d’un homme qui ne voulait pas poser ? À partir d’œuvres dessinées, peintes, sculptées, l’exposition invite à suivre l’évolution des traits et – au-delà – à décrypter le message politique voulu par Napoléon.

Pour cette visite privée inédite, retrouvez Isabelle Tamisier-Vétois, conservatrice en chef du patrimoine au musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau.

Cette vidéo vient en complément de celle diffusée le 5 mai 2021 sur le site internet, la page Facebook et la chaîne YouTube du château de Malmaison à l’occasion de l’inauguration virtuelle de l’exposition.

Buste de Napoléon par Antonio Canova (1757-1822) – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

« Napoléon sur la terrasse de Saint-Cloud » par Louis Ducis (1775-1847) – Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Buste du général Bonaparte par Charles Louis Corbet (1758-1808) – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

Étude de tête d’un grand homme : Bonaparte premier consul » (1801-1802) par Antoine Carrée et Louis Simon Boizot – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

Buste du Napoléon Ier par Henri Joseph Ruxthiel (1775-1837) – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

Napoléon, dont le visage était notoirement mobile, et dont la corpulence et l’apparence évolua à un rythme rapide, répugna, le fait est bien connu, à l’exercice de la pose, trés nécessaire pour l’art des sculpteurs portraitistes. » – Stéphanie Deschamps-Tan, conservatrice en chef au musée du Louvre, et Valérie Carpentier-Vanhaverbeke, conservatrice au musée du Louvre

Buste du Napoléon Ier par Antoine Denis Chaudet (1763-1810) – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

« Napoléon Ier en Mars désarmé et pacificateur » d’après Antonio Canova (1757-1822) – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

Pour forger la légende napoléonienne par l’image, tous les moyens de reproduction sont utilisés, de la série de biscuits de Sèvres, à la gravure, jusqu’à la boîte à bonbons ou l’image d’Épinal qui popularise le héroset forge la légende au-delà de la mort.

Boîte décorée d’une gravure anonyme « Portrait du vrai Napoléon » (vers 1821) – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

« Napoléon de face et de profil – 8 mars 1812 » par Anne-Louis Girodet-Trioson (1767-1824) – Collection comte et comtesse Charles-André Colonna-Walewski

« Portrait de Napoléon » (1804-1814) d’après Jean-Baptiste Jacques Augustin (1759-1832) – Collection privée

« Napoléon Bonaparte à Brienne » (1853) par Louis Rochet (1813-1878) – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

En savoir +

Page spéciale sur le site Internet du château de Malmaison : cliquer ici.

Exposition « Napoléon aux 1001 visages »
5 mai – 6 septembre 2021
Musée national du château de Malmaison
Avenue du château de Malmaison
92500 Rueil-Malmaison

Reconstitution du visage de Napoléon peu avant sa mort par Philippe Froesch, studio Visualforensic

COMMENTEZ CET ARTICLE