[Visite privée] La Police des Lumières aux Archives Nationales

2

Exposition « La Police des Lumières. Ordre et désordre dans les villes au 18e siècle »
18 septembre 2020 – 18 janvier 2021
Archives nationales, site de Paris

Au 18e siècle, les villes d’Europe, en pleine expansion et au centre d’intenses transformations politiques, socio-économiques et culturelles, sont confrontées à des problèmes identiques : l’insalubrité, l’approvisionnement, des circulations croissantes d’hommes et de marchandises. Pour les princes et les autorités urbaines, la police devient un nouveau mode de gouvernement des villes.
À travers près de 200 documents originaux, l’exposition proposée par les Archives nationales a pour ambition d’illustrer la rencontre entre la police et les Lumières, au moment où certains responsables de l’ordre public voient dans la police une « science du bonheur » destinée à assurer la « félicité des hommes en société ».

Isabelle Foucher, chargée d’études documentaires aux Archives nationales, nous guide dans cette riche exposition.

Isabelle Foucher, chargée d’études documentaires au Département du Moyen Âge et de l’Ancien Régime des Archives nationales, est responsable du fonds du Châtelet de Paris (série Y). En 2010, elle a publié chez Bayard « Écris-moi si tu m’aimes encore, Une correspondance amoureuse au XVIIIe siècle », un ensemble de lettres d’amour codées, retrouvées dans les archives d’un commissaire au Châtelet de Paris.

Lettre de Louis XVI à Turgot, 2 mai 1775, 11 heures du matin – Archives nationales

Billets trouvés sur les enfants abandonnés – Archives nationales

Les abandons de nouveau-nés sont courants à Paris. Le commissaire tient registre des enfants trouvés et conserve avec soin les billets que laissent les parents sur le nouveau-né. Griffonnés à la hâte, ils contiennent les ultimes recommandations pour ceux qui trouveront l’enfant et en prendront soin.

Billet de congé imprimé de François Noisot – Archives nationales

Le certificat de congé, instauré en 1749, est une des armes inventées par les corporations pour discipliner les ouvriers et contrôler le marché du travail.

« Les Nouvellistes [18e siècle] » – BnF, Bibliothèque de l’Arsenal

« Portrait de Jean-Charles-Pierre Lenoir, attribué à Greuze » – Musée de la préfecture de police de Paris

Billet du journal de la crue, par le Bureau de la Ville de Paris, février 1776 – Archives nationales

Toutes les photographies par @scribeaccroupi.

Procès-verbal de l’Académie des Sciences sur le mémoire de Cadet de Vaux, 4 juillet 1778 – Académie des Sciences

En savoir +

Consultez la page spéciale et ses nombreuses ressources pédagogiques sur le site Internet des Archives nationales

Exposition « La Police des Lumières. Ordre et désordre dans les villes au 18e siècle »
18 septembre 2020 – 18 janvier 2021
Archives nationales
60 rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris

2 commentaires

  1. Pingback: Merkwaardig (week 44) | www.weyerman.nl

  2. Pingback: Exposition « La Police des Lumières. Ordre et désordre dans les villes au 18e siècle  – Scribe Accroupi | «The Owl Criminology

COMMENTEZ CET ARTICLE