[Visite privée] Exposition Horace Vernet au château de Versailles

689

Exposition « Horace Vernet (1789 – 1863) »
14 novembre 2023 – 17 mars 2024
Salles d’Afrique et de Crimée
Château de Versailles

Encensé ou conspué par la critique, Horace Vernet est un peintre complet qui s’illustre dans tous les genres. Avec 200 œuvres dont plusieurs chefs-d’œuvre inédits de l’artiste, accompagnés d’esquisses et de dessins témoignant de sa méthode de travail, l’exposition révèle son amour pour les chevaux et la chasse, son goût pour la littérature romantique et pour la mise en scène de ses origines familiales.

Pour cette visite privée, vous êtes accompagnés par Frédéric Lacaille, conservateur en chef, chargé des peintures du XIXe siècle au château de Versailles.

« Avec Horace Vernet, une seule chose est vraiment exclue : l’ennui. » – Laurent Salomé, directeur du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

« Joseph Vernet attaché au mât d’un navire » (Salon de 1822) par Horace Vernet – Musée Calvet (Avignon)

Né en 1789 au Louvre, Horace Vernet est le petit-fils du peintre de marines Joseph Vernet et le fils du peintre militaire Carle Vernet. Digne héritier de la dynastie familiale, malgré un échec au Prix de Rome, il s’attire très tôt les faveurs de Napoléon Ier et de la famille impériale.

« Portrait de Théodore Géricault » (1820-1822) par Horace Vernet – The Metropolitan Museum of Art (New York)

Ami de Théodore Géricault depuis les années 1810, il suit son inspiration romantique, s’initie à la lithographie et développe une manière facile et séduisante. Il devient le peintre favori du duc d’Orléans, futur Louis-Philippe.

« Portrait d’Horace Vernet » (vers 1835) par Paul Delaroche (1797-1856) – Château de Versailles

Vernet jouit rapidement d’une certaine célébrité qui l’amène à poser pour plusieurs confrères. L’exposition présente certains de ces portraits, parfois des caricatures, réalisés par des contemporains.

« La Barrière de Clichy » (1820) par Horace Vernet – Musée du Louvre

Au Salon de 1822, Horace Vernet voit ses toiles refusées et organise alors une exposition personnelle dans son atelier dont l’immense succès établit définitivement sa réputation. C’est le début d’une longue carrière.

« Mazeppa aux loups » (1826, Salon de 1827) par Horace Vernet – Musée Calvet (Avignon)

L’exposition met en lumière l’importance des voyages d’Horace Vernet, notamment en Italie et en Algérie. Nommé directeur de l’Académie de France à Rome en 1829, Horace Vernet découvre les grands modèles classiques italiens et s’essaye à la peinture d’histoire.

« La Chasse au sanglier » (vers 1835) par Horace Vernet – Collection particulière

En 1833, il découvre l’Algérie et se concentre sur une peinture orientaliste, alternant les sujets civils, religieux et militaires. Cinq ans plus tard, il est chargé de représenter les conquêtes militaires en Algérie dans les salles d’Afrique du château de Versailles. Le temps des grandes commandes est ponctué de nombreux voyages en Orient et en Russie.

« Portrait d’Horace Vernet » (1817) par Ary Scheffer – Château de Versailles

Horace Vernet meurt en 1863 après avoir reçu l’insigne de Grand officier de la Légion d’honneur.

Commissariat de l’exposition

Valérie Bajou, conservateur général au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

« Portrait de Louise Vernet » (1828-1833) par Horace Vernet – Musée du Louvre

Sources pour cet article :
– texte : dossier de presse de l’exposition
– photographies : @scribeaccroupi

En savoir +

Visitez la page dédiée à l’exposition sur le site Internet du château de Versailles.

Exposition « Horace Vernet (1789 – 1863) »
14 novembre 2023 – 17 mars 2024
Salles d’Afrique et de Crimée
Château de Versailles
Place d’Armes
78000 Versailles

« Esquisse pour La Course de chevaux libres à Rome » (vers 1820) par Horace Vernet – The Metropolitan Museum of Art (New York)

3 Commentaires

COMMENTEZ CET ARTICLE