[Visite privée] La Collection Depeaux au musée des Beaux-Arts de Rouen

0

Exposition « François Depeaux, l’homme aux 600 tableaux »
11 juillet – 15 novembre 2020
Musée des Beaux-Arts de Rouen
Réunion des Musées Métropolitains

Il va bientôt disparaître au feu des enchères une collection de tableaux des plus intéressantes, la collection qu’avec un goût très sûr avait formée, depuis une vingtaine d’année, notre concitoyen M. Depeaux. »

En 1906, c’est ainsi que « Le Journal de Rouen » annonce la vente de la Collection de François Depaux à l’issue de trois ans de bataille de procédure dans le cadre de son divorce. C’est un succès ! La vente totalise 551.437 francs. Elle va assurer le triomphe de l’impressionnisme !

Mais qui était François Depeaux ?

François Depeaux est un acheteur compulsif d’œuvres d’art. Il va posséder jusqu’à 600 tableaux et dessins, parmi lesquels 55 Sisley, 20 Monet, des Renoir, Toulouse-Lautrec, Pissarro…
Né en 1853 dans une famille de commerçants et d’entrepreneurs, il va prendre la tête de la société familiale de vente de charbon et assurer sa fortune grâce à un succès fulgurant.

Suivez Joanne Snrech, conservatrice du patrimoine, pour une visite privée de cette exposition qui rend hommage à ce grand donateur du musée des Beaux-Arts de Rouen.

En 1909, François Depeaux a offert 53 tableaux de sa collection au musée des Beaux-Arts de Rouen.

« Coup de vent du Sud-Ouest » v

 » Claude Monet La Cathédrale de Rouen, Le portail et la tour d’Albane, temps gris » par Claude Monet (1840-1926)- Musée des Beaux-Arts de Rouen

« Rue Saint-Denis, Fête du 30 juin 1878 » par Claude Monet (1840-1926) – Musée des Beaux-Arts de Rouen

« Bouquet de chrysanthèmes » par Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) – Musée des Beaux-Arts de Rouen

En visitant ces derniers jours la collection Caillebotte [au]musée du Luxembourg (…) j’ai ressenti une vive impression de vie, de fraîcheur, de vérité et de lumière à la contemplation des maîtres impressionnistes. Je n’ai pu m’empêcher de concevoir une légitime joie à la pensée que bientôt Rouen n’aurait plus à envier à Paris sa riche collection. » – Auguste Leblond (1856-1934), ancien maire de Rouen

« À sa toilette, Madame Fabre » (1891) par Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901) – Collection David et Ezra Nahmad

François Depeaux exige que les œuvres de sa donation soient en permanence présentes dans les salles du musée des Beaux-Arts de Rouen. Ainsi exposées sans discontinuer depuis plus de 110 ans, elles ont largement contribué à la réputation artistique de sa « chère et vieille cité ».

À gauche : « Vieux paysan fumant sa pipe » par Marcel Couchaux (1877-1939)

« Les trois bateaux de pêche » par Claude Monet (1840-1926) – Musée des Beaux-Arts de Budapest

« Route, effet de neige, soleil couchant » (1869) par Claude Monet (1840-1926) – Musée des Beaux-Arts de Rouen

« Effet de neige à Argenteuil » par Claude Monet (1840-1926) – Musée d’art et d’histoire de Genève

« La Barque pendant l’inondation à Port-Marly » par Alfred Sisley (1839-1899) – Musée des Beaux-Arts de Rouen

« Les Dindons » par Claude Monet (1840-1926) – Musée d’Orsay

Toutes les photographies par @scribeaccroupi.

« En été » de Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) – Nationalgalerie de Berlin

En savoir +

Sur l’exposition : en consultant la page spéciale du site Internet du musée.
Sur le Festival Impressionniste 2020 : en consultant le site dédié à cet événement.

Exposition « François Depeaux, l’homme aux 600 tableaux »
11 juillet – 15 novembre 2020
Musée des Beaux-Arts de Rouen
Esplanade Marcel Duchamp
76000 Rouen

COMMENTEZ CET ARTICLE