[Visite privée] Exposition « Autoportraits » au musée Crozatier du Puy-en-Velay

561

Exposition « Autoportraits. De Cézanne à Van Gogh.
Collections du musée d’Orsay et des musées d’Auvergne-Rhône-Alpes »
29 avril – 17 septembre 2023
Musée Crozatier
Le Puy-en-Velay

Exercice d’introspection, l’autoportrait questionne la vision de l’artiste par lui-même, sa place dans la société et la nature même de son art. Gustave Courbet, Camille Pissarro, Paul Cézanne, Vincent Van Gogh… plus de 70 œuvres sont rassemblées au musée Crozatier, parmi lesquelles 40 prêts du exceptionnels du musée d’Orsay.

Pour cette visite privée, vous êtes accompagnés par Maud Leyoudec, conservatrice en chef du patrimoine, directrice du musée Crozatier.

« Portrait de l’artiste » (vers 1875) par Paul Cézanne (1839-1906) – Musée d’Orsay

Cette galerie d’autoportraits est une invitation à nous interroger sur ce genre si particulier et de longue tradition, auquel ne dérogèrent pas les peintres de la seconde moitié du XIXe siècle, se référant souvent, plus ou moins explicitement, à leurs illustres prédécesseurs.

« Portrait de l’artiste » (1907) par Alexis Axilette (1860-1931) – Musée d’Orsay
« Portrait de l’artiste » (1911) par Clémentine-Hélène Dufau (1869-1937) – Musée d’Orsay
« Portrait de l’artiste » (1887) par Vincent Van Gogh (1853-1890) – Musée d’Orsay

« Roux de poil (barbiche de bouc, moustache rude, toque capillaire rase), le regard d’aigle et la bouche incisive comme pour parler… » – Van Gogh décrit par le peintre Émile Bernard

Certains n’ont pratiqué l’autoportrait qu’à quelques reprises, d’autres l’ont fait avec une étonnante régularité, comme Vincent Van Gogh, qui a laissé quarante-trois autoportraits peints ou dessinés au cours de sa très brève carrière, se plaçant ainsi dans la lignée de ceux qui, avant lui, comme Dürer, Rembrandt ou Courbet, ont progressivement élaboré, par-delà leur propre représentation, un véritable récit autobiographique.

« Autoportrait » (vers 1885-1886) par Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938) – Musée départemental Anne-de-Beaujeu (Moulins)
« Autoportrait » (vers 1885-1890) par Charles Maurin (1856-1914) – Musée Crozatier (Le Puy-en-Velay)

Le musée Crozatier conserve plusieurs œuvres de Charles Maurin, dont de nombreuses esquisses pour le décor du théâtre du Puy. Rejetant les portraits de commande qui doivent flatter les modèles, il réalise des portraits qu’il veut « objectifs et implacables ». Cet autoportrait (photo ci-dessus) est le seul connu de l’artiste.

« Portrait de l’artiste » (1916) par Léon Bonnat (1833-1922) – Musée d’Orsay
Au premier plan : « Homme à la chemise bleue, portrait de l’artiste » (1901) par Daniel de Monfreid (1856-1929) – Musée d’Orsay

Qu’elle soit occasionnelle ou fréquente, la pratique de l’autoportrait participe en effet du même principe d’énonciation que l’autobiographie : l’un se peint et l’autre s’écrit, à la première personne du singulier.

« Portrait de l’artiste » (1889) par Ernest Meissonier (1815-1891) – Musée d’Orsay

« Assez petit de taille, mais vigoureux, solidement bâti, d’une force qu’il entretenait par tous les exercices physiques, équitation, natation, escrime, canotage, la tête énergique et volontaire, avec de grands yeux noirs, noyés à demi sous les plis de la paupière supérieure, les narines ouvertes, les cheveux bruns rebelles, la barbe d’abord courte, qu’il laissa plus tard se développer en larges volutes comme celles du Moïse de Michel-Ange, Meissonier avait naturellement de l’allure. » – Léonce Bénédite dans « Meissonier – Biographie critique » (1910)

À gauche : « Autoportrait au tableau « Baigneuses à la vache » » (vers 1889) par Émile Bernard (1868-1941) – Musée d’Orsay

« Autour de grands artistes comme Courbet, Monet, Cézanne et Van Gogh, c’est à une relecture des courants stylistiques de cette période foisonnante qu’invite cette exposition et que prolongent les contributions de vingt-trois auteurs à ce catalogue. Notre ambition commune est d’en faire une manifestation à la fois scientifique et didactique, mais surtout réjouissante pour les habitants de la Haute-Loire et plus largement de la région Auvergne-Rhône-Alpes et ses nombreux touristes. » – Christophe Leribault, président des musées d’Orsay et de l’Orangerie

Sources

  • Textes et citations : catalogue de l’exposition
  • Photos : @scribeaccroupi

En savoir +

Consultez le site Internet du musée Crozatier.

À droite : « Portrait de l’artiste » (1889) par Charles Laval (1862-1894) – Musée d’Orsay

Exposition « Autoportraits. De Cézanne à Van Gogh.
Collections du musée d’Orsay et des musées d’Auvergne-Rhône-Alpes »
29 avril – 17 septembre 2023
Musée Crozatier
Jardin Henri-Vinay
2 Rue Antoine Martin
43000 Le Puy-en-Velay

COMMENTEZ CET ARTICLE