L’église des Cordeliers, sanctuaire des ducs de Lorraine

Fondée à la fin du XVe siècle par le duc René II, l’église Saint-François des Cordeliers est la plus ancienne église de Nancy. Lieu emblématique du pouvoir des ducs de Lorraine, elle abrite la chapelle Notre-Dame-de-Lorette construite au-dessus du caveau où sont inhumés de nombreux membres de la famille ducale. Embellie par les ducs successifs, l’église fut profanée durant la Révolution française avant d’être restaurée au cours des XIXe et XXe siècles.

Église des Cordeliers (Nancy)

Toujours affectée au culte, elle fait aujourd’hui partie du Palais des ducs de Lorraine – Musée lorrain voisin et présente, depuis le XIXe siècle, plusieurs œuvres remarquables permettant d’illustrer l’histoire de Nancy. Depuis 2018, d’autres chefs-d’œuvre sont venus compléter l’accrochage pendant la période de fermeture du Palais pour rénovation et extension.

Vue intérieure de l’église des Cordeliers

Dans la vidéo publiée en tête de cet article, Pierre-Hippolyte Pénet vous invite à découvrir l’histoire du monument et les plus belles œuvres présentées.

L’église est accessible gratuitement tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h30 et de 14H à 18h.

Gisant de Philippe de Gueldre (1548) par Ligier Richier – Église des Cordeliers (Nancy)
Cénotaphe de Philippe de Gueldre (1ère moitié du XVIe siècle) – Église des Cordeliers (Nancy)
« Le Christ au jardin des oliviers » (XVIe siècle) par l’École de Saint-Mihiel – Église des Cordeliers (Nancy)
Détail du monument funéraire du cardinal de Vaudémont (1588) par Florent Drouin (1540-1612) – Église des Cordeliers (Nancy)
« Quatre vertus » (XVIIe ou XVIIIe siècle) – Église des Cordeliers (Nancy)
« Vierge portant l’Enfant » assise sur un tabernacle, entourée de deux anges (XVIIIe siècle) – Chapelle Notre-Dame-de-Lorette
Détail du monument funéraire du duc René II (1508-1509) – Calcaire polychromé, marbre – Église des Cordeliers (Nancy)

Une monographie sur la nécropole des ducs de Lorraine

Le 8 octobre 2022, Étienne Martin et Pierre-Hippolyte Pénet publient la première monographie consacrée à l’église des Cordeliers depuis 1851. Illustré de photographies souvent inédites, l’ouvrage retrace les grandes heures du monument, depuis sa construction jusqu’à nos jours.

« L’église des Cordeliers. Le sanctuaire des ducs de Lorraine à Nancy »
par Étienne Martin et Pierre-Hippolyte Pénet
Société d’histoire de la Lorraine et du Musée lorrain
272 pages, 25 €

Coupole de la chapelle ducale Notre-Dame-de-Lorette

Les auteurs

Étienne Martin est historien, secrétaire général de la Société d’histoire de la Lorraine et du Musée lorrain, membre de la Commission diocésaine d’Art sacré du diocèse de Nancy et de Toul.
Pierre-Hippolyte Pénet est conservateur du patrimoine au Palais des ducs de Lorraine – Musée lorrain de Nancy, chargé des collections du XVe au XVIIIe siècles.

Le catalogue numérique des œuvres

Fruit des recherches menées depuis quatre ans et dévoilé en même temps que la monographie sur l’édifice, le catalogue numérique de 49 œuvres exposées dans l’église des Cordeliers est mis gratuitement à disposition dès le 8 octobre 2022 sur le site internet du Palais des ducs de Lorraine – Musée lorrain.

Orant du cardinal de Vaudémont (1588) par Florent Drouin (1540-1612) – Église des Cordeliers (Nancy)
Ange musicien sans sa trompette – Détail d’une boiserie de l’avant-chœur de l’abbaye-prémontrés de Salival (1691) – Église des Cordeliers (Nancy)

En savoir +

Une riche programmation accompagne la publication de cet ouvrage. Cliquer ici pour consulter l’agenda des événements.

Ve intérieure du côté de l’entrée de l’église des Cordeliers

COMMENTEZ CET ARTICLE