[Exposition] « Napoléon n’est plus » – Inauguration virtuelle

9

Exposition « Napoléon n’est plus »
19 mai – 31 octobre 2021
Musée de l’Armée – Hôtel national des Invalides (Paris)

Si la mort de Napoléon Ier, le 5 mai 1821, était alors passée relativement inaperçue aux yeux du monde, cela ne sera pas le cas pour son bicentenaire ! Le musée de l’Armée est le premier à proposer de revenir sur cet événement et ses conséquences sur la légende napoléonienne au travers d’une exposition coorganisée avec la Fondation Napoléon.
L’exposition s’appuie sur les apports de l’archéologie, la médecine et la chimie afin de compléter les sources historiques et les témoins matériels de cette histoire.

Une inauguration en ligne

Alors que l’ouverture au public était prévue le 31 mars mais que les lieux culturels sont toujours confinés, le musée propose une inauguration virtuelle. Une visite d’une vingtaine de minutes, commentée par les quatre commissaires de l’exposition et réalisée par le Scribe, permet de donner un premier aperçu de l’exposition.

Cette visite a été diffusée sur le site Internet du musée de l’Armée, sur Facebook et YouTube.
Elle est disponible en replay ci-dessous.

Pour découvrir davantage l’exposition, une visite privée de plus d’une heure vous sera proposée prochainement sur mon Blog et ma chaîne YouTube.

Détail de la mosaïque « Je désire que mes cendres… » par Rossi (Rome) d’après Émile Jean Horace Vernet – Musée de l’Armée

Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j’ai tant aimé. » – Napoléon (Testament)

Le parcours de l’exposition se déploie en 9 sections.

L’exposition bénéficie de prêts du Château de Versailles, de la BnF, ainsi que du Château de Malmaison et Bois-Préau.

« Vision de Napoléon à la veille des désastres » par Edmond Louis Dupain (1847-1933) – Musée de l’Armée

Napoléon l’immortel

C’est Napoléon lui-même qui a, en grande partie, orchestré ce que l’on appellerait aujourd’hui sa politique de communication. Nouvel Alexandre, égal d’Hannibal, successeur de Charlemagne… Il s’est confronté aux plus grands héros de l’histoire. Du héros au demi-dieu, il n’y avait qu’un pas que de nombreux artistes ont facilement franchi.

« Napoléon, allégorie » par Jean-Baptiste Mauzaisse (1784-1844) – Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

« Napoléon sur son lit de mort » par Carl von Steuben (1788-1856) – Napoleonmuseum Thurgau

Mourir

À Sainte-Hélène, Napoléon est peu à peu gagné par la maladie et souffre d’une douleur persistante à l’estomac causée par un grave ulcère. Année après année, il s’affaiblit jusqu’à rester constamment alité dès la fin de l’année 1820. Il meurt le 5 mai 1821 à 17h49.

« Mort de Napoléon, le 5 mai 1821 : figures avec montage légendé » par Jean-Pierre Marie Jazet (1788-1871) – Musée de l’Armée

Masque mortuaire de Napoléon Ier (1834) – Fondation Napoléon

L’autopsie et les masques mortuaires

Une autopsie est pratiquée à la demande de l’Empereur lui-même qui craint que le mal qui le ronge ne soit héréditaire. Pour les Anglais, cette autopsie a un autre enjeu : prouver que ce ne sont pas les conditions de l’exil qui ont tué le prisonnier.

Habit de grand uniforme de général de division du général comte Bertrand (vers 1807-1815) – Musée de l’Empéri (Salon-de-Provence)

Lit de campagne, chapeau et habit de colonel des chasseurs à cheval de la garde impériale de Napoléon – Musée de l’Armée – photographie : Ravith Trinh

La veillée funèbre

Placé sur son lit de campagne, le corps de Napoléon est revêtu de l’uniforme de colonel de la Garde et de ses décorations. Il est veillé par les serviteurs de Longwood selon l’étiquette du palais impérial. L’exposition propose une évocation de la scène en réunissant pièces et objets de la chapelle ardente de Sainte-Hélène.

Flacon à eau-de-vie par Martin Guillaume Biennais (1764-1843) – Musée national du château de Fontainebleau

Collier de la Légion d’honneur de Napoléon Ier par Martin Guillaume Biennais (1764-1843) – Musée de l’Armée

Le testament

Composé de vingt pièces distinctes, l’ensemble testamentaire de Napoléon Ier possède plusieurs dimensions : l’acte juridique, à la fois privé et public, se double d’une perspective politique. Ce document exceptionnel a été sorti de l’Armoire de fer des Archives nationales pour être présenté spécialement pour cette exposition.

Boîte : allégorie de la tombe de Napoléon – Collection particulière

La Tombe de Sainte-Hélène

La tombe solitaire de Napoléon à Sainte-Hélène, en pleine nature, entourée de saules pleureurs, devient rapidement un sujet de représentation, un sujet romantique.

« Ouverture du cercueil de Napoléon à l’île Sainte-Hélène » par Victor Jean Vincent Adam (1801-1866) – Musée de l’Armée

Le Retour des Cendres

Depuis 1821, des pétitions sont déposées à l’Assemblée pour rapatrier le corps de Napoléon. Une expédition est décidée en 1840 par Louis-Philippe, avec le soutien d’Adolphe Thiers.

Boîte scellée des clefs du cercueil de Napoléon (1840) par Louis-Édouard Lemarchand (1795-1872) – Musée de l’Armée

Napoléon aux Invalides

Aujourd’hui, la figure de Napoléon a fini par éclipser celle du fondateur de l’Hôtel des Invalides, à savoir Louis XIV. Un tombeau monumental, nouveau monument dans un bâtiment existant, est construit pour accueillir les « Cendres » de l’Empereur.

« Visite des troupes sénégalaises au tombeau de Napoléon, le 16 juillet 1913 » par Paul Louis Lavalley (1890-1956) – Musée de l’Armée

Monumental

À l’achèvement du tombeau en 1861, Napoléon devient, avec le Dôme, un monument national.

« Je désire que mes cendres… » par Rossi (Rome), mosaïque, d’après Émile Jean Horace Vernet (1789-1863) – Musée de l’Armée

Exposition « Napoléon n’est plus »
19 mai – 31 octobre 2021
Musée de l’Armée – Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle
75007 Paris

9 commentaires

  1. Pingback: Jeudi 3 juin 2021 – 2ème webinaire Région Centre «nouveaux contenus, nouvelles plateformes» / compte-rendu – Club Innovation & Culture CLIC France

  2. Pingback: Jeudi 3 juin 2021 – 2ème webinaire Région Centre « nouveaux contenus, nouvelles plateformes » / programme et inscription en ligne – Club Innovation & Culture CLIC France

  3. Michel Planque sur

    Merci de nous faire découvrir tant de détails sur la légende napoléonienne. Excellente visite virtueelle!

    • Scribe Accroupi sur

      Merci pour votre message ! J’espère que la vidéo de cette visite vous plaira. En tout cas, vous découvrirez des objets et des œuvres de grande valeur historique.

COMMENTEZ CET ARTICLE