[Entretien] Jean-Clément Martin à propos de l’exécution du roi

0

Pour l’édition 2021 de son Prix du livre d’Histoire, le château de Versailles a présélectionné cinq ouvrages, dont « L’exécution du roi. 21 janvier 1793 » de Jean-Clément Martin publié aux éditions Perrin.

Le 21 janvier 1793, Louis XVI est guillotiné publiquement à Paris. L’événement est considérable par sa radicalité. Le roi est exécuté au terme d’un jugement rendu au nom de la nation et de la République. Si cette date marque une nouvelle ère pour le pays, ainsi que pour les pays européens, cette exécution légale a été un choix extrêmement difficile à faire et qui a donné lieu à de longs débats parmi les députés de la Convention. Pendant plusieurs mois, ils ont hésité et se sont déchirés, d’abord pour définir les modalités du procès, ensuite pour savoir s’ils allaient le tuer.

Jean-Clément Martin est professeur émérite de l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne et ancien directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française. Il a notamment publié chez Perrin une « Nouvelle Histoire de la Révolution française », un « Dictionnaire de la Contre-Révolution » et une biographie de Robespierre.

Le Scribe a rencontré (virtuellement) Jean-Clément Martin.

L’exécution du roi est indiscutablement un moment exceptionnel dans notre histoire ; elle reste cependant parfaitement explicable en recourant aux analyses ordinaires de l’histoire scientifique et érudite. Elle fait partie de toutes ces journées révolutionnaires autour desquelles se sont constitués des images, des mythes et des nébuleuses interprétatives qu’il faut prendre à leur juste valeur, et reconsidérer. L’un des enjeux de ce livre est de voir comment les différents courants révolutionnaires s’affrontent pour assurer et conserver leur hégémonie et, pour cela, proposer et contrôler le récit collectif de ce qui est en train de se faire. – Jean-Clément Martin

L’exécution du roi n’eut rien ni de prévisible ni d’inéluctable. En revanche, d’une façon tout à fait prévisible la mise à mort a figé les camps, organisé le souvenir et fait oublier les hésitations et les compromis, ne retenant que les antagonismes en jeu : la monarchie contre la République, la contre-révolution contre la Révolution. » – Jean-Clément Martin

5 ouvrages finalistes pour l’édition 2021 du Prix

Le Prix Château de Versailles du livre d’histoire récompense chaque année l’auteur d’un ouvrage historique dont le sujet principal s’inscrit dans le cadre chronologique des XVIIe et/ou XVIIIe siècle(s), sans que son sujet ne soit obligatoirement lié à l’histoire du château de Versailles.
L’auteur de ce Blog est membre du jury final de ce prestigieux Prix.

En savoir +

Sur la page Internet dédiée au Prix Château de Versailles du livre d’Histoire

COMMENTEZ CET ARTICLE