[Chef-d’œuvre] « L’âme brisant les liens qui l’attachent à la Terre » de Prud’hon

0

« L’âme brisant les liens qui l’attachent à la Terre »
Pierre-Paul Prud’hon (1758-1823)
Collection de Louis-Antoine et Véronique Prat

Ce dessin est préparatoire à la dernière allégorie et au dernier nu féminin peints par Prud’hon. La toile se trouvait encore dans son atelier lorsque l’artiste s’éteignit, le 16 février 1823.
Le sujet est la mort même, comprise comme la délivrance de l’âme qui s’échappe de son enveloppe charnelle.
Après le suicide de Constance Mayer, sa collaboratrice et compagne, en 1821, l’artiste disait aspirer à la délivrance que lui apporterait la mort. Les témoignages rapportent son abattement moral, accentué par des soucis financiers et familiaux.

Le tableau de Prud’hon a été récemment offert au musée du Louvre par la Société des Amis du Louvre.

Louis-Antoine Prat, grand collectionneur, écrivain et historien de l’art, nous présente ce chef-d’œuvre de sa collection, exposé jusqu’au 4 octobre 2020 au Petit Palais.

Cette vidéo est extraite de la visite privée de l’exposition « La Force du dessin – Chefs-d’œuvre de la Collection Prat », disponible ici.

 Toutes les photographies par @scribeaccroupi

Exposition « La Force du dessin – Chefs-d’œuvre de la Collection Prat »
16 juin – 4 octobre 2020
Petit Palais – Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Avenue Winston-Churchill
75008 Paris

La collection de Louis-Antoine et Véronique Prat est l’un des ensembles privés de dessins parmi les plus prestigieux au monde. Initiée dans les années 1970, cette collection rassemble des œuvres allant du XVIIe jusqu’au début du XXe siècle.
Le Petit Palais propose, jusqu’au 4 octobre 2020, une large présentation de cette collection avec 184 feuilles.

COMMENTEZ CET ARTICLE