Le dieu Amon protège Toutânkhamon
Règne de Toutânkhamon, 1336-1327 avant J.-C.

Le musée du Louvre possède deux grandes statues représentant Toutânkhamon, en taille réduite, sous la protection du dieu Amon. Celle-ci a été mise au jour en 1857 par l’égyptologue français Auguste Mariette (1821-1881) lors de ses travaux sur le site de Karnak.
Dominique Farout présente en détail ce prêt exceptionnel du Louvre dans la vidéo ci-dessous, tournée dans les salles de l’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » à la Grande Halle de La Villette.

Cliquer ici pour découvrir la visite complète de l’exposition Toutânkhamon.

Amon, assis sur un siège cubique, est représenté sous sa forme humaine, portant le pagne plissé, le corselet et la barbe divine au menton.

Le casque plat du dieu Amon est surmonté de hautes plumes, évocation de son aspect aérien. Des parures soigneusement détaillées – collier, armilles, bracelets – ornent son cou et ses bras.

Les yeux en amande, le menton légèrement projeté en avant et la bouche charnue du dieu Amon correspondent en tous points aux traits du visage de Toutânkhamon tels qu’on les connaît.

Les mains du dieu Amon, qui protégeaient le roi, ont été brisées pour casser le lien qui unissait les deux personnages.

source : cartel de l’œuvre sur le site Internet du Louvre

Toutes les photographies par @scribeaccroupi.

Exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon »
23 mars – 15 septembre 2019
Grande Halle de La Villette (Paris)
211 Avenue Jean Jaurès
75019 Paris

Réservez vos billets TOUTÂNKHAMON à l’avance car un nombre record de visiteurs est attendu.

Un commentaire

Avez-vous envie de commenter cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.