[Mode Révision]

1

Un jour confiné… une visite privée…

Du 17 mars au 10 mai 2020, je vous ai proposé de revoir 55 visites privées tournées avec la participation des commissaires des plus belles expositions de ces cinq dernières années. Accroupi et confiné au Louvre, j’ai alors basculé en [Mode Révision] pendant le « Grand Confinement ». Retrouvez ci-dessous l’ensemble de ces visites… avant d’en découvrir de nouvelles très bientôt !

[Mode Révision] 55ème Jour
« Rubens – Portraits princiers » au musée du Luxembourg

Pour le dernier jour du « Grand Confinement » : Pierre Paul Rubens ! En 2017-2018, le musée du Luxembourg proposait la première exposition consacrée exclusivement aux portraits princiers du peintre flamand.

– 54ème Jour –
« Bouchardon (1698-1762) – Une idée du beau » au musée du Louvre

En 2016, le Louvre consacrait la première exposition monographique d’envergure autour de l’œuvre sculptée et dessinée d’Edme Bouchardon, grand artiste du XVIIIe siècle. Retrouvez la visite exceptionnelle de l’exposition avec Juliette Trey, qui était alors conservatrice au sein du département des Arts Graphiques du Louvre.

– 53ème Jour –
« La collection Alana. Chefs-d’œuvre de la peinture italienne » au musée Jacquemart-André

« Alana » est la réunion des prénoms d’Alvaro Saieh et Ana Guzmán, le couple de propriétaires de la collection. En 2019-2020, le musée Jacquemart-André présentait 75 chefs-d’œuvre de cette collection, l’une des collections privées les plus secrètes.

– 52ème Jour –
« Dans l’atelier, la création à l’œuvre » au musée national Eugène Delacroix

Eugène Delacroix conservait dans son atelier les dessins et les études préparatoires à toutes ses œuvres, autant de documents qu’il pouvait reprendre et réutiliser pour d’autres compositions ou projets. En 2019, l’exposition temporaire du musée Eugène Delacroix proposait une immersion au cœur du processus créatif du peintre.

– 51ème Jour –
« La Maison de l’Empereur. Servir et magnifier Napoléon Ier » au château de Fontainebleau

Véritable instrument politique, cette « Maison de l’Empereur » est chargée d’encadrer la vie de cour, d’administrer le domaine de la Couronne et d’assurer la mise en scène du pouvoir. En 2019, le château de Fontainebleau proposait cette grande exposition en partenariat avec le Musée des beaux-arts de Montréal. Retrouvez Christophe Beyeler, conservateur en chef du patrimoine.

– 50ème Jour –
« L’Afrique des routes » au musée du quai Branly – Jacques Chirac

Si les a priori ont la vie dure, les faits sont indéniables : les Africains n’ont jamais vécu dans l’isolement. Du 5e millénaire avant notre ère à aujourd’hui, de multiples routes fluviales, terrestres et maritimes ont contribué aux échanges commerciaux, religieux ou encore esthétiques, en Afrique et ce, bien avant l’arrivée des premiers navires portugais au XVe siècle. En 2017, le musée du quai Branly invitait à parcourir ces routes africaines à l’occasion de l’une de ses expositions temporaires.

– 49ème Jour –
« Vermeer et les maîtres de la peinture de genre » au musée du Louvre

Présentée en 2017 au Louvre, cette exposition-événement permettait de comprendre comment Vermeer et les peintres de scènes de genre, actifs en même temps que lui, rivalisaient les uns avec les autres dans l’élaboration de scènes élégantes et raffinées. Cliquez ci-dessous pour retrouver Blaise Ducos, conservateur du Patrimoine au département des Peintures du Louvre et commissaire de l’exposition.

– 48ème Jour –
« Transmission / Transgression. Maîtres et élèves : Rodin, Bourdelle, Giacometti, Richier… » au musée Bourdelle

Professeur, maître, mentor, Antoine Bourdelle est une figure incontournable de l’enseignement des Arts à Paris au début du 20e siècle. Sa bienveillance et sa personnalité charismatique attirent près de 500 élèves en 40 ans, dont de nombreux étudiants étrangers. Retrouvez Claire Boisserolles, responsable des archives, de la documentation et des bibliothèques, et Stéphane Ferrand, responsable du cabinet d’art graphique et des peintures au musée Bourdelle, pour une visite privée de l’exposition de 2018-2019.

– 47ème Jour –
« Visiteurs de Versailles 1682-1789 » au château de Versailles

Avec plus de 7 millions de visiteurs par an, le château de Versailles figure parmi les sites historiques les plus fréquentés au monde. Cette exposition de 2017-2018 permettait de découvrir ces princes, ambassadeurs ou simples anonymes qui sont venus entre 1682 et 1789 à Versailles. Retrouvez Bertrand Rondot, conservateur en chef du patrimoine au château de Versailles, dans cette visite en 6 parties.

– 46ème Jour –
« Vincenzo Gemito (1852-1929). Le sculpteur de l’âme napolitaine » au Petit Palais (Paris)

L’histoire de Vincenzo Gemito (1852-1929) est celle d’un enfant trouvé, élevé dans les rues de Naples, qui va devenir l’un des plus grands sculpteurs de son temps, célébré aussi bien en Italie que dans toute l’Europe. En 2019-2020, le Petit Palais proposait au public français de découvrir cet artiste longtemps oublié ; une visite privée avec Jean-Loup Champion, historien de l’art, directeur scientifique de l’exposition, à retrouver en cliquant ci-dessous.

– 45ème Jour –
« Marcel Proust, Prix Goncourt 1919 » à la Galerie Gallimard (Paris)

En 2019, cent ans après l’attribution du Prix Goncourt à Marcel Proust, la Galerie Gallimard proposait de découvrir les coulisses de cet événement, ainsi que l’histoire de la relation entre l’écrivain et la NRF. Retrouvez Alban Cerisier, archiviste paléographe et commissaire de l’exposition de la Galerie Gallimard.

– 44ème Jour –
« Néandertal, l’expo » au musée de l’Homme

Le cerveau de Néandertal est plus gros que le nôtre, atteignant jusqu’à 1 750 cm3. Rien n’indique qu’il était moins intelligent que nous. Ses capacités cognitives lui ont permis de s’adapter et de survivre pendant près de 350.000 ans. Retrouvez Kinga Grege, scénographe de l’exposition proposée en 2018-2019 au musée de l’Homme.

– 43ème Jour –
Exposition « La Collection Emil Bührle : Manet, Degas, Renoir, Monet, Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Modigliani, Picasso » au musée Maillol (Paris)

Après Lausanne en 2017 et le Japon en 2018, la Collection Bührle a été exposée à Paris en 2019, au musée Maillol. « Le Suicidé » de Manet, « Le semeur au soleil couchant » de Van Gogh et « Le garçon au gilet rouge  » de Cézanne, ont ainsi été présentés pour la première fois au public français. Retrouvez une sélection de chefs-d’œuvre de cette magnifique collection grâce à Federica Fruttero, responsable des expositions pour le musée Maillol.

– 42ème Jour –
« Magiques licornes » au musée de Cluny

En 2018-2019, le musée de Cluny proposait une petite exposition temporaire dédiée aux licornes, symboles de chasteté et d’innocence, créatures dont la corne était réputée détecter les poisons et purifier les liquides. L’occasion de revoir les les six tapisseries de « La Dame à la licorne », tissées vers 1500. Cliquez sur l’image ci-dessous et retrouvez Béatrice de Chancel-Bardelot, conservateur général au musée de Cluny.

– 41ème Jour –
« Pologne 1840-1918. Peindre l’âme d’une nation » au musée du Louvre-Lens

En 2019-2020, le Louvre-Lens proposait une exposition retraçant un moment particulier de l’histoire de la culture polonaise au cours duquel, de 1840 à 1918, le pays était divisé entre l’Empire russe, l’Empire autrichien et le Royaume de Prusse. Retrouvez Luc Piralla, directeur adjoint du musée et commissaire de l’exposition, en cliquant sur l’image ci-dessous.

– 40ème Jour –
« Un Suédois à Paris au 18e siècle. La collection Tessin » au musée du Louvre

Ambassadeur de Suède à Paris entre 1739 et 1742, le comte Carl Gustaf Tessin fut un acteur majeur du marché de l’art parisien. Ruiné par ses achats d’œuvres anciennes et contemporaines, mais surtout par sa charge de diplomate, il dut se résoudre à vendre une grande partie de sa collection à la famille royale suédoise. En 2016-2017, le Louvre présentait une sélection de près d’œuvres de cette collection. Retrouvez Guillaume Faroult, conservateur en chef au musée du Louvre, pour une visite privée de l’exposition.

– 39ème Jour –
« La Fabrique du luxe : les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle » au musée Cognacq-Jay (Paris)

À la fois négociant, importateur, collecteur, designer et décorateur, le marchand mercier occupe un rôle central dans l’essor de l’industrie du luxe au XVIIIe siècle. En 2018-2019, le musée Cognacq-Jay proposait une immersion au cœur de « La Fabrique du luxe ». Retrouvez Rose-Marie Herda-Mousseaux, qui était alors la directrice du musée, et partez à la rencontre de ces « vendeurs de tout, faiseurs de riens » selon Diderot.

– 38ème Jour –
« Florence et l’Islam. Art et collectionnisme des Médicis au Novecento » à la Galerie des Offices et au musée du Bargello

Sous le règne de la famille Médicis : la ville de Florence importait des tapis, des épices et de la soie, de la céramique et des objets en métal, exportant ses textiles vers le monde musulman. En 2018, la Galerie des Offices et le Musée du Bargello proposaient une exposition consacrée aux rapports entre Florence et le monde islamique. Retrouvez le Professeur Giovanni Curatola, éminent spécialiste des Arts de l’Islam et commissaire de l’exposition. Un vrai passionné qui, à coup sûr, va vous captiver !

– 37ème Jour –
Centenaire Rodin au Grand Palais (Paris)

Auguste Rodin (1840-1917) est considéré comme le père de la sculpture moderne. En 2017, à l’occasion du centenaire de sa mort , le Grand Palais proposait une exposition de ses plus grands chefs-d’œuvre, confrontés à ceux d’artistes contemporains.

– 36ème Jour –
« Aventuriers des mers. De Sindbad à Marco Polo » à l’Institut du Monde Arabe (Paris)

De l’Empire perse aux conquêtes d’Alexandre le Grand, de l’expansion de l’islam aux explorations chinoises, portugaises et hollandaises, c’est entre Méditerranée et dans l’océan Indien que se sont déroulées les grandes aventures maritimes fondatrices du monde d’aujourd’hui. En 2016-2017, l’exposition de l’Institut du Monde Arabe contait ces fabuleuses histoires.

– 35ème Jour –
« Henri II. Renaissance à Saint-Germain-en-Laye » au musée d’Archéologie nationale

Fils et successeur du roi François Ier, époux de Catherine de Médicis, Henri II était mis à l’honneur en 2019 par le musée d’Archéologie nationale à l’occasion du 500ème anniversaire de sa naissance. Le roi souhaitait « demeurer aud. Saint-Germain, à cause qu’il y a esté nourry, outre la commodité de l’air et du chasteau ». Retrouvez Étienne Faisant, docteur en histoire de l’art et commissaire scientifique de l’exposition, pour une visite privée à Saint-Germain-en-Laye.

– 34ème Jour –
« Amour » au musée du Louvre-Lens

Peintures de Fragonard ou Delacroix, sculptures de Rodin ou Canova, statues d’Égypte ou de la Rome antique : l’exposition proposée en 2018-2019 par le Louvre-Lens invitait à découvrir une histoire des relations amoureuses, depuis Adam et Eve jusqu’à la quête de liberté au 20e siècle. Retrouvez Zeev Gourarier, directeur scientifique et des collections du Mucem et commissaire de l’exposition.

– 33ème Jour –
« Royaumes oubliés, de l’Empire hittite aux Araméens » au musée du Louvre

L’empire hittite, grande puissance rivale de l’Égypte antique, domina l’Anatolie et étendit son influence sur le Levant, jusqu’aux alentours de 1.200 avant J.-C. Sa chute donna lieu à l’émergence de royaumes néo-hittites et araméens. Pour cette exposition, présentée en 2019 au Louvre, le Pergamon Museum de Berlin avait notamment prêté des sculptures découvertes par Max von Oppenheim. Cliquez sur l’image ci-dessous et suivez Vincent Blanchard, conservateur au département des Antiquités Orientales, à la redécouverte des sites mythiques de ces royaumes oubliés.

– 32ème Jour –
« Napoléon, images de la légende » au musée des Beaux-Arts d’Arras

En 2017-2018, la ville d’Arras proposait une grande exposition, dans le cadre d’un partenariat avec le château de Versailles, sur les images de la légende napoléonienne. Voici donc une occasion, pour les collégiens et lycéens, de réviser les images de leurs livres d’Histoire ! Pour cette visite en 3 parties, retrouvez Frédéric Lacaille, conservateur en charge des peintures du XIXe siècle au château de Versailles.

– 31ème Jour –
Les salons littéraires du Paris Romantique au musée de la Vie Romantique (Paris)

Situé dans le quartier de la « Nouvelle Athènes », l’hôtel Scheffer-Renan abrite le musée de la Vie Romantique de la Ville de Paris. En 2019, grâce à plus d’une centaine d’œuvres, le musée proposait de découvrir l’univers des salons littéraires entre 1815 et 1848. Cliquez sur l’image ci-dessous pour revoir la visite privée avec Gaëlle Rio, directrice du musée de la Vie Romantique et commissaire de l’exposition.

– 30ème Jour –
« Paris Romantique 1815-1848 » au Petit Palais (Paris)

L’exposition, proposée en 2019 par le musée des Beaux-Arts de la ville de Paris, invitait à une promenade dans les quartiers de la capitale ; l’occasion de croiser Victor Hugo, George Sand… mais aussi les dandys et les parisiennes les plus chics.

– 29ème Jour –
Les sites éternels au Grand Palais (Paris)

En 2016-2017, plusieurs sites du patrimoine universel étaient la cible de pillages et de destructions au Proche-Orient. Afin de sensibiliser le public, le Grand Palais proposait, en partenariat avec le musée du Louvre, une exposition mettant en valeur ces trésors inestimables.

– 28ème Jour –
« Chrétiens d’Orient. Deux mille ans d’histoire » à l’Institut du Monde Arabe (Paris)

Né à Jérusalem il y a deux mille ans, le christianisme s’est rapidement diffusé dans l’ensemble du Proche-Orient : il s’est implanté en Égypte et dans les actuels Liban, Syrie, Jordanie et Irak. Tout au long de l’Histoire, les chrétiens ont joué un rôle majeur dans le développement de cette région du monde. En 2017-2018, l’Institut du monde arabe racontait leur histoire dans une exposition qui nous est présentée par Élodie Bouffard, chargée de collections et d’expositions à l’Institut du monde arabe..

– 27ème Jour –
« Alphonse Mucha » au musée du Luxembourg

Artiste tchèque de renommée internationale, Alphonse Mucha est le représentant le plus populaire de l’Art Nouveau. En 2018-2019, le musée du Luxembourg lui consacrait la première rétrospective parisienne depuis celle du Grand Palais en 1980. Redécouvrez l’exposition en chansons grâce à Grégoire Ichou, ténor et conférencier.

– 26ème Jour –
Le mythe Beethoven à la Philharmonie de Paris

De Gustav Klimt à Antoine Bourdelle, des Bee Gees à Stanley Kubrick, le « mythe » beethovénien renvoie aujourd’hui à un imaginaire collectif populaire et savant. Retrouvez Marie-Pauline Martin, commissaire de l’exposition proposée en 2016-2017 par la Philharmonie de Paris, pour une visite privée avec Ludwig van.

– 25ème Jour –
« Maurice Denis et Eugène Delacroix, de l’atelier au musée » au musée Delacroix (Paris)

Maurice Denis joua un rôle primordial dans le sauvetage du dernier atelier de Delacroix, place de Fürstenberg à Paris. En 2017, le musée Delacroix proposait une exposition rendant hommage à cet engagement pour la sauvegarde de cet atelier. Retrouvez Dominique de Font-Réaulx, qui était alors directrice du musée, pour découvrir les origines de la création du musée.

– 24ème Jour –
« Nous et les autres : les mécanismes du racisme » au musée de l’Homme

Au croisement de l’anthropologie, de la biologie, de la sociologie et de l’histoire, l’exposition proposée, en 2017-2018, par le musée de l’Homme s’attachait à décrypter pourquoi et comment se mettent en place les phénomènes de racisme dans les sociétés, à un certain moment de leur histoire. Cliquez sur l’image pour retrouver Carole Reynaud-Paligot, historienne et commissaire de l’exposition.

– 23ème Jour –
« Bourdelle et l’Antique – Une passion moderne » au musée Bourdelle (Paris)

À 22 ans, élève à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, Antoine Bourdelle apprend en dessinant d’après des moulages d’œuvres célèbres, issues des découvertes archéologiques. Retrouvez Jérôme Godeau, historien de l’art et commissaire de l’exposition, pour une redécouverte des chefs-d’œuvre de l’artiste. Cette exposition était présentée en 2017-2018 au musée Bourdelle.

– 22ème Jour –
« L’Empire des roses – Chefs-d’œuvre de l’Art persan du 19e siècle » au musée du Louvre-Lens

En 1797, Fath Ali Shah monte sur le trône en Iran. La dynastie des Qajars se met alors en place.
Redécouvrez les chefs-d’œuvre produits sous la dynastie qajar dans l’exposition du Louvre-Lens, en 2018, avec Gwenaëlle Fellinger, conservateur du Patrimoine du département des Arts de l’Islam du Louvre.

– 21ème Jour –
« En société. Pastels du Louvre des 17e et 18e siècles » au musée du Louvre

En 2018, pour la première fois depuis près de 50 ans, le Louvre exposait 120 pastels des 17e et 18e siècles. Le musée conserve des œuvres d’artistes exceptionnels tels Jean-Baptiste Siméon Chardin, Élisabeth-Louise Vigée Le Brun, Jean-Marc Nattier ou François Boucher. Retrouvez Xavier Salmon, Directeur du département des Arts graphiques du musée du Louvre, qui vous dévoile les secrets de cette splendide collection.

– 20ème Jour –
« Tintoret : naissance d’un génie » au musée du Luxembourg

En 2018, à l’occasion du 500e anniversaire de la naissance du Tintoret, le musée du Luxembourg proposait une exposition consacrée aux premières années de la carrière de Jacopo Robusti , dit « Tintoretto ».
Les premiers chefs-d’œuvre de Tintoretto, le « petit teinturier », sont présentés par un grand ténor… qui est aussi conférencier : Grégoire Ichou. Une visite en chansons et enchantée !

– 19ème Jour –
« Pompéi, un récit oublié » au musée de la Romanité de Nîmes

Nous sommes en l’an 79 après J.-C. : le Vésuve entre en éruption. Depuis la base navale de Misène, Pline l’Ancien décide d’appareiller pour permettre aux habitants de Pompéi de fuir par la mer. En 2019, le musée de la Romanité de Nîmes proposait de revenir sur le premier cas documenté de sauvetage de civils de la part d’une force militaire. Retrouvez Manuella Lambert, conservateur du Patrimoine au musée de la Romanité.

– 18ème Jour –
« Hammershøi, le maître de la peinture danoise » au musée Jacquemart-André (Paris)

Vilhelm Hammershøi (1864-1916), grand maître de la peinture danoise, était à l’honneur en 2019 au musée Jacquemart-André, plus de vingt ans après la dernière exposition parisienne au musée d’Orsay. Retrouvez Jean-Loup Champion, éditeur, historien de l’art et commissaire de l’exposition, pour une découverte envoutante de l’exposition.

– 17ème Jour –
« Océanie » au musée du Quai Branly – Jacques Chirac

Toujours en [Mode Révision] et confinés, prenons notre envol pour l’Océanie et voyageons de la Nouvelle-Guinée à l’Île de Pâques et d’Hawaii à la Nouvelle-Zélande ! Avec près de 170 pièces, le musée du Quai Branly proposait, en 2019, un fascinant panorama de l’art des peuples d’Océanie.

– 16ème Jour –
« Austrasie : Le Royaume Mérovingien oublié » au musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye

En 2017, s’appuyant sur les découvertes archéologiques de l’Inrap. le musée d’Archéologie nationale proposait une exposition – d’abord présentée au musée de Saint-Dizier en 2016 – dédiée au royaume mérovingien d’Austrasie. Redécouvrez cette exposition en cliquant sur l’image ci-dessous.

– 15ème Jour –
« Homère » au musée du Louvre-Lens

Confiné depuis déjà plus de deux semaines, le Scribe vous propose un fabuleux voyage avec Homère auquel l’on prête la paternité de l’ « Iliade » et l’ « Odyssée ». En 2019, le Louvre-Lens proposait d’explorer les origines de l’influence du poète sur les artistes et sur la culture occidentale.

– 14ème Jour –
« Eugène Delacroix (1798-1863) » au musée du Louvre

En 2018, le Louvre proposait la première grande rétrospective consacrée à Eugène Delacroix à Paris depuis près de 55 ans. Retrouvez Sébastien Allard, directeur du département des Peintures du Louvre et Côme Fabre, conservateur du Patrimoine, pour une découverte exceptionnelle de chefs-d’œuvre.

– 13ème Jour –
« Le pouvoir des fleurs » au Musée de la Vie romantique

Pierre-Joseph Redouté incarne l’apogée de la peinture florale à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Avec plus de 250 peintures, vélins, aquarelles et objets d’art, le musée de la Vie romantique proposait, en 2017, la première exposition en France consacrée au « Raphaël des fleurs ».

– 12ème Jour
« Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » à la Grande Halle de La Villette

À l’occasion du centenaire de la découverte du tombeau de Toutânkhamon, 150 trésors du Pharaon ont fait le tour du monde, avec une escale en 2019 à Paris. Cliquez sur l’image ci-dessous et retrouvez l’égyptologue Dominique Farout pour une visite époustouflante de cette exposition événement.

– 10ème Jour –
« Louis-Philippe à Fontainebleau. Le roi et l’histoire » au château de Fontainebleau

Notre confinement culturel se poursuit avec l’exposition présentée en 2018-2019 au château de Fontainebleau. Suivez Oriane Beaufils, conservatrice du patrimoine, à la découverte des transformations opérées au château sous le règne de Louis-Philippe.

– 9ème Jour –
« Caravage à Rome. Amis et ennemis » au musée Jacquemart-André

En 2018-2019, 10 chefs-d’œuvre de Caravage étaient exceptionnellement rassemblés à Paris. Retrouvez Pierre Curie, conservateur du musée Jacquemart-André et commissaire de l’exposition, parmi les chefs-d’œuvre peints à Rome par Caravage, ainsi que ceux de ses amis… et de ses ennemis.

– 8ème Jour –
« Le Mystère Le Nain » au Louvre-Lens

L’art des Le Nain constitue l’un des grands mystères de la peinture française. En 2017, le Louvre-Lens réunissait 55 peintures sur les 75 attribuées aux trois frères peintres dans la première rétrospective depuis près de 40 ans. Retrouvez Nicolas Milovanovic, commissaire de l’exposition, en cliquant sur l’image ci-dessous.

– 7ème Jour –
« Valentin de Boulogne – Réinventer Caravage » au musée du Louvre

Sébastien Allard, commissaire général de l’exposition, et Annick Lemoine, commissaire scientifique, vous guident au cœur de la passionnante exposition que le Louvre consacrait en 2017 à Valentin de Boulogne (1591-1632), peintre le plus brillant à la suite de Caravage.
Cliquez sur le tableau pour accéder à la visite privée.

– 6ème Jour –
« Les Temps mérovingiens » au musée de Cluny

En 2016, je réalisais ma première visite privée filmée grâce au musée de Cluny. L’exposition proposait un panorama de l’activité artistique et intellectuelle de ces « Temps mérovingiens ».
Retrouvez les commentaires érudits et passionnants d’Isabelle Bardiès-Fronty, conservateur en chef du patrimoine et commissaire de l’exposition.

– 5ème Jour –
« La Joconde nue : le mystère enfin dévoilé » au domaine de Chantilly

En 2019, à l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, une exposition inédite était proposée par le musée Condé de Chantilly autour de cette « Joconde nue », une œuvre méconnue et énigmatique. Cliquez sur la photo pour retrouver Mathieu Deldicque, conservateur du Patrimoine, et savoir si ce carton est bien de la main de Léonard de Vinci.

– 4ème Jour –
« Pierre le Grand, un tsar en France. 1717 » au Grand Trianon de Versailles

En mai et juin 1717, le tsar Pierre le Grand séjourne en France. Commémorant le tricentenaire de cette visite diplomatique, le Grand Trianon (Versailles) proposait en 2017 une grande exposition avec près de 150 œuvres, la plupart en provenance du musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.

– 3ème Jour –
« Osiris, mystères engloutis d’Egypte » à l’Institut du Monde Arabe

Avant de proposer des visites filmées d’expositions, l’une de mes premières réalisations a été cette visite audio, reprenant une captation des commentaires de l’archéologue sous-marinier Franck Goddio en 2015-2016 à l’Institut du Monde Arabe. Cliquer sur l’image pour découvrir l’exposition.

– 2ème Jour –
« L’Histoire commence en Mésopotamie » au Louvre-Lens

Aujourd’hui, voyageons en Mésopotamie pour redécouvrir l’exposition exceptionnelle proposée en 2016-2017 par le Louvre-Lens. Cliquez sur l’image ci-dessous pour voyager avec Ariane Thomas, conservatrice des antiquités mésopotamiennes au musée du Louvre.

– 1er Jour –
« Un rêve d’Italie. La collection du marquis Campana » au Louvre

Cliquez sur l’image ci-dessous et redécouvrez la collection Campana, dispersée à travers l’Europe et dont les principaux chefs-d’œuvre ont été exceptionnellement réunis au Louvre en 2018-2019.

Depuis le 13 mars, le musée du Louvre a fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre. Les autres musées français également. Cette mesure exceptionnelle vise à limiter la propagation du Coronavirus.
Un numéro vert 0 800 130 000 et une page d’informations ont été mis en place pour répondre 24h/24 et 7j/7 à toutes vos questions sur ce virus.

 

Un commentaire

COMMENTEZ CET ARTICLE