Exposition « Dans l’atelier, la création à l’œuvre »
Musée national Eugène-Delacroix
15 mai – 30 septembre 2019

La nouvelle exposition du musée Eugène-Delacroix propose une immersion dans le processus créatif du peintre, mettant en évidence les sources auxquelles il s’est référé. Delacroix conservait dans son atelier les dessins et les études préparatoires à toutes ses œuvres, autant de documents qu’il pouvait reprendre et réutiliser pour d’autres compositions ou projets.
De l’histoire d’Ovide aux mythes de Médée et d’Orphée, des peintures des fauves aux représentations de « têtes coupées », Dominique de Font-Réaulx, commissaire de l’exposition, nous guide dans les salles du musée, illustrant le lien créatif qui unit Delacroix à ses pairs et à ses successeurs.

L’exposition montre des vues d’atelier par Frédéric Bazille et Delacroix lui-même.

Dans la peinture, il s’établit comme un pont mystérieux entre l’âme des personnages et celle du spectateur. » – Eugène Delacroix dans son « Journal », 8 octobre 1822

Il faut toujours gâter un peu un tableau pour le finir. Les dernières touches destinées à mettre de l’accord entre les parties ôtent de la fraîcheur. Il faut paraître devant le public en retranchant toutes les heureuses négligences qui sont la passion de l’artiste. » – Eugène Delacroix dans son « Journal »

Les tigres, les panthères, les jaguars, les lions. D’où vient le mouvement que la vue de tout cela a produit chez moi ? » – Eugène Delacroix dans son « Journal », 12 janvier 1847

Ce fragment de Géricault est vraiment sublime […] C’est le meilleur argument en faveur du beau comme il faut l’entendre. » – Eugène Delacroix dans son « Journal », 5 mars 1857

En savoir +

Exposition « Dans l’atelier, la création à l’œuvre »
Musée national Eugène-Delacroix
6, rue de Furstenberg
75006 Paris

Avez-vous envie de commenter cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.