« La mort des enfants de Béthel »
Laurent de la Hyre (1606-1656)

Né à Paris en 1606, Laurent de La Hyre s’est formé auprès de son père, mais il étudia surtout les œuvres maniéristes de Primatice à Fontainebleau. Il est l’un des rares peintres d’Histoire parisien important qui ne soit pas allé étudier en Italie.

Virginie Dewisme, responsable du Service des Publics au Musée des Beaux-Arts d’Arras, nous présente l’un des chefs-d’œuvre du peintre.

Un grand cri dans tout le pays d’Egypte » – Prophétie de Moïse (« Exode » – 11)

Dans un paysage de ruines antiques, des mères éplorées découvrent les cadavres de leurs enfants.
Un âne emporte un corps… Une femme est évanouie.
La scène apparaît étrangement paisible, c’est que La Hyre s’est attaché à peindre une « impression poétique » de la mort.

Il monta de là à Béthel; et comme il cheminait à la montée, des jeunes gens sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient: « Monte, chauve ! monte, chauve ! » Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces adolescents. » – Ancien Testament (2 Rois 2:19-25)

Musée des Beaux-Arts d’Arras
22, rue Paul-Doumer
62000 Arras

Le musée est ouvert lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 11h à 18h ; samedi et dimanche de 10h à 18h.
Fermeture le mardi et le 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et le 25 décembre.
L’accès aux collections permanentes est gratuit pour tous.

En savoir +

Suivez l’actualité du Musée des Beaux-Arts d’Arras sur sa page Facebook.

Commentez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.