Le Louvre Abu-Dhabi ouvrira ses portes le 11 novembre 2017.

L’information est à présent officielle, diffusée le 6 septembre 2017 sur le compte Twitter du @LouvreAbuDhabi.

Né d’un accord intergouvernemental entre la France et les Émirats Arabes Unis, ce Louvre, parfois surnommé « Le Louvre des Sables », se veut un musée universel qui contribue au dialogue, à la compréhension mutuelle et à l’amitié des deux pays et, plus largement, des deux civilisations.
L’accord intergouvernemental inclut l’usage du nom « Musée du Louvre » pour 30 ans (et 6 mois), la réalisation d’expositions temporaires sur une période de 15 ans et le prêt d’œuvres d’art pendant 10 ans.

300 œuvres issues d’institutions et de musées français

En plus de ses propres collections, la Louvre Abu Dhabi présentera des prêts d’institutions et de grands musées français.
Selon la liste des prêts communiquée en octobre 2014, voici celles qui seront du voyage (liste mise à jour) :
– « La Belle Ferronnière » de Léonard de Vinci, prêt par le musée du Louvre,
– un Autoportrait de Vincent van Gogh (1853–1890), prêt du musée d’Orsay et de l’Orangerie,
– « Jean d’Aire » du monument des « Bourgeois de Calais », sculpture d’Auguste Rodin (1840–1917), prêt du musée Rodin,
– « Bonaparte franchissant les Alpes » de Jacques-Louis David, prêt du Château de Versailles,
– « L’Apollon du Belvédère » du Primatice, prêt du Château de Fontainebleau,
– un reliquaire du XIIIe siècle, prêt du musée de Cluny,
– « Femme debout II » d’Alberto Giacometti, prêt du Centre Pompidou.

Les œuvres prêtées par les musées français seront exposées pendant des durées variables, allant de trois mois à deux ans.
Le nombre d’œuvres prêtées ira en diminuant sur une période de dix ans, à mesure que le Louvre Abu Dhabi continuera d’enrichir sa propre collection.

Les visiteurs vont pénétrer ce lieu des lumières, ce lieu des rencontres révélatrices de nombreuses cultures planétaires au-delà des mers et des siècles. C’est une architecture protectrice de ces trésors, c’est un hommage à la ville arabe, à sa poétique de géométries et de lumières, et, sous la grande coupole, c’est une évocation des temporalités qui inexorablement rythment les heures, les jours et la fuite de nos vies. » – Jean Nouvel, l’architecte du Louvre Abu Dhabi

Cet article a été mis à jour à la suite de la diffusion du communiqué de presse du Louvre.

En savoir +

Liste des prêts venus de France pour l’année d’ouverture du Louvre Abu Dhabi

Suivez l’actualité du Louvre Abu Dhabi sur son compte Twitter : @LouvreAbuDhabi

Images : Wikipédia – images du domaine public sauf « La Belle Ferronière » par Livioandronico2013

Commentez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.