Je suis le Scribe Accroupi

Accroupi ?

Pas vraiment ! Je suis assis en tailleur.

Mon pagne

Mon pagne, tendu sur mes genoux, me sert de support pour écrire sur un papyrus partiellement déroulé.

Mon calame

Ma main droite tenait un calame – roseau dont je me servais à l’époque pour écrire – mais je l’ai malheureusement perdu…

Mon regard

Mes yeux sont composés d’un bloc de magnésite blanc veiné de rouge dans lequel est enchâssé un élément de cristal de roche. La face postérieure est couverte d’une couche de matière organique, donnant sa couleur à l’iris.

Mes mamelons

Mes mamelons sont notés au moyen de deux chevilles de bois. On me dit parfois que les petits bourrelets sur mon ventre témoignent de mon existence sédentaire…

Ma découverte

L’archéologue Auguste Mariette m’a découvert à Saqqara le 19 novembre 1850, au nord de l’allée de sphinx du Sérapeum.

Passez donc me voir !

J’occupe la vitrine numéro 10 dans la salle 22 au premier étage de l’aile Sully.

A très bientôt au Louvre !

Commentez cet article