En France à la fin lʹAncien Régime, les fêtes royales permettaient à la monarchie d’affirmer un pouvoir en butte à des critiques de plus en plus nombreuses. Quant aux fêtes privées données chez les nobles et les financiers, elles devenaient de plus en plus extravagantes, voire licencieuses.

Entretien avec Didier Masseau, auteur du livre « Fêtes et folies en France à la fin de l’Ancien Régime »

Ancien professeur des universités, Didier Masseau est spécialiste du XVIIIe siècle et historien des pratiques culturelles.

Le livre de Didier Masseau est sélectionné pour le jury final du Prix château de Versailles du livre d’histoire.

Un prix pour soutenir l’édition dans le domaine de la recherche historique

Le « Prix Château de Versailles du livre d’Histoire » récompensera un ouvrage s’inscrivant dans le cadre chronologique des XVIIe et XVIIIe siècles, sans que sa thématique soit nécessairement liée au château de Versailles.
Le nom du premier lauréat sera dévoilé le 14 mai 2018.

En savoir +

Sur la page Internet dédiée au Prix Château de Versailles du livre d’Histoire

Commentez cet article