« Judith décapitant Holopherne » de Caravage
Palazzo Barberini (Rome)

Reprenant un sujet biblique, Caravage met en scène un drame observé de près, en gros plan. Holopherne, penché vers l’avant, saisit les draps dans un geste désespéré alors que Judith lui coupe la tête. La jeune femme affecte un air dégoûté sans toutefois être trop perturbée par le spectacle du sang. À ses côtés, une vieille servante pose un regard impitoyable sur la scène.
Pierre Curie, conservateur du musée Jacquemart-André, présente ce chef-d’œuvre de Caravage, un prêt du Palazzo Barberini à Rome.

Exposition « Caravage à Rome. Amis et ennemis »
Musée Jacquemart-André (Paris)
21 septembre 2018 – 28 janvier 2019

Musée Jacquemart-André
158 Boulevard Haussmann
75008 Paris

Un commentaire

Commentez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.