Règne d’Aménophis III (1408-1372 avant J.-C.)
Musée du Louvre

La Dame Touy était une personnalité importante de son temps, supérieure des recluses et chanteuse du dieu Min. Min est le dieu de la fertilité et de la reproduction, celui qui fertilise la terre pour permettre la moisson.

Le corps de la Dame Touy est sculpté dans du bois de grenadille d’Afrique. De couleur brun rougeâtre à veines noires, c’est un bois lourd et dense à l’odeur caractéristique de rose.

De la main gauche, elle serre entre ses seins un grand collier formé de rangées de perles appelé collier « ménat », symbole de fécondité.

Sa lourde perruque est sculptée avec soin, chaque mèche étant terminée par une torsade.

Les inscriptions hiéroglyphiques gravées sur le socle et au dos de la statue sont des formules d’offrandes aux dieux.

Veuille le roi accorder une offrande à Osiris qui préside à l’Occident, le grand dieu souverain du territoire inaccessible, pour qu’il accorde que je respire la douce brise du nord, que mon âme entre dans le cimetière, que je me mêle aux bienheureux qui se trouvent à ton côté, que je boive l’eau à l’endroit qui me plait, pour la personne de la supérieure des recluses de Min, Touy.

Sources
Présentation de l’oeuvre sur le site Internet du Louvre
« La voix des hiéroglyphes : promenade au département des antiquités égyptiennes du musée du Louvre » de Christophe Barbotin et Didier Devauchelle – co-édition Musée du Louvre / Khéops

Commentez cet article