Paris, lundi 5 février 2018

Aujourd’hui, j’ai bravé le froid, vêtu de mon simple pagne, pour capturer ces images et vous les proposer.
Le spectacle des flocons de neige blanchissant le jardin des Tuileries et la cour Napoléon du Louvre me fascine toujours autant. Je vous en fais donc profiter.

C’est le temps de la ville. – Oh ! lorsque l’an dernier,
J’y revins, que je vis ce bon Louvre et son dôme,
Paris et sa fumée, et tout ce beau royaume
(J’entends encore au vent les postillons crier) » – Alfred de Musset

Jardin des tuileries depuis l’arc de triomphe du Carrousel

C’est l’hiver. Le charbon de terre
Flambe en ma chambre solitaire.
La neige tombe sur les toits.
Blanche ! Oh, ses beaux seins blancs et froids ! » – Charles Cros

Dans l’interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable. » – Paul Verlaine

La bise se rue à travers
Les buissons tout noirs et tout verts,
Glaçant la neige éparpillée
Dans la campagne ensoleillée. » – Paul Verlaine

L’arbre au banc – Jardin des Tuileries

Plus de chansons dans l’air, sous nos pieds plus de chaumes.
L’hiver s’est abattu sur toute floraison ;
Des arbres dépouillés dressent à l’horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes. » – Guy de Maupassant

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir tomber la neige ! C’est cadeau 😉

 

Un commentaire

Commentez cet article